RTE : Au cœur du système électrique français

il y a 8 mois   •   6 minutes de lecture

Table des matières

Du lieu de production au lieu de consommation, l’électricité voyage sur de nombreux kilomètres. Elle parcourt les longues distances via le réseau public de transport d’électricité haute et très haute tension qui quadrille la France. Puis elle est distribuée localement par le réseau public de distribution basse et moyenne tension.

Chaque réseau obéit à des organisations et des règles différentes. Partons aujourd’hui à la découverte de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité longue distance.

Qui est RTE ?

La naissance de RTE

Contrairement à la "vieille dame" EDF, RTE est une entreprise relativement récente, née au début des années 2000 pour accompagner l’ouverture des marchés de l’énergie à la concurrence.

À l’origine de sa création ? La nécessité de séparer comptablement, d’une part, les activités de transport et de distribution d’électricité sous monopole et, d’autre part, les activités de production partiellement ouvertes à la concurrence.

Cette obligation découle de la directive européenne de 1996, transposée en France dans la loi du 10 février 2000 relative à la modernisation et au développement du service public de l’électricité.

En 2000, EDF perd son monopole et RTE devient un service indépendant, avec une gestion, une comptabilité et un management séparés.

Ce n’est qu’en 2005 que l’entreprise prend son envol, avec la création d’une structure juridique propre. RTE devient une société anonyme, filiale indépendante du Groupe EDF. Ses statuts lui confèrent une parfaite neutralité vis-à-vis de l’ensemble des producteurs d’électricité.

Depuis 2016, le capital de RTE est détenu à 50,1 % par EDF, 29,9 % par la Caisse des Dépôts et 20 % par CNP Assurances.

Les missions et le rôle de RTE dans le système électrique français

Selon ses propres mots, RTE a pour mission principale « d’entretenir, exploiter et développer le réseau de transport d’électricité de manière strictement équitable et non discriminatoire pour tous les acteurs du système électrique ». Et ce n’est pas rien ! Avec près de 106 000 km de lignes électriques, le réseau de transport français est le plus important d’Europe.

La place du réseau de transport dans le paysage électrique français et européen
La place du réseau de transport dans le paysage électrique français et européen - Source : RTE

Mais son rôle ne s’arrête pas au réseau physique de transport. L’électricité a une limite : elle ne peut pas être stockée dans de gros volumes. Une fois produite, elle doit être consommée.

C’est RTE qui assure l’optimisation du réseau et garantit une sécurité d’alimentation maximale. Dès 2003, l’entreprise met en place un mécanisme d’ajustement.

Le transport de l’électricité, une activité régulée

RTE est une entreprise en position de monopole, régulée par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).

Concrètement, les investissements de RTE sont approuvés par la CRE et ses recettes issues à 90 % du TURPE HTB, le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité. C’est un tarif régulé, fixé par la CRE, et payé par les clients raccordés au réseau de transport. Le tarif en vigueur date de 2021 (TURPE6) et s’applique pour une durée de quatre ans.

Quelles sont les activités de RTE ?

La gestion du réseau électrique français

L’électricité est un service public. La mission historique de RTE est de rendre l’électricité disponible pour tous, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maintenir le réseau de transport

Le transport de l’électricité sur de longues distances nécessite des infrastructures performantes.

Pour RTE, cela représente 100 000 km de lignes aériennes, 5 000 km de lignes souterraines, 280 000 pylônes électriques et 2 783 postes électriques à maintenir et entretenir pour anticiper les pannes, prévenir l’usure des équipements et sécuriser le réseau électrique.

La maintenance préventive se double d’interventions en urgence. 170 équipes de maintenance et 4 000 collaborateurs sillonnent le territoire pour réparer les pannes et les dommages causés aux infrastructures de transport.

Grâce à cet engagement quotidien, la continuité d’alimentation électrique frise les 100 %.

Augmenter la capacité de transport pour répondre aux nouveaux besoins

Face aux nouveaux besoins en électricité, RTE priorise l’optimisation et le renforcement des infrastructures existantes aux extensions de réseau. L’objectif ? Préserver les paysages et la biodiversité, tout en réduisant l’empreinte carbone et les coûts.

Chaque année, le gestionnaire de réseau investit 1 500 M€ pour augmenter la capacité de transport des lignes et éviter de nouvelles constructions.

Équilibrer l’offre et la demande en électricité

RTE assure l’équilibre entre l’offre et la demande en électricité. Avec son centre national d’exploitation, ses 7 centres de conduite régionaux et ses 200 dispatchers, l’entreprise surveille en continu le réseau de transport. Le défi ? Acheminer l’électricité au bon endroit au bon moment dans les bonnes quantités.

Le mécanisme d’ajustement permet d’anticiper les déséquilibres entre l’offre et la demande. Via des offres d’équilibrage avec des acteurs d’ajustement, RTE peut activer la hausse ou la baisse temporaire de production d’une centrale ou de consommation d’un gros client industriel contre dédommagement financier.

État du réseau, niveau de production et de consommation d’électricité, conditions météo… : pour établir ses prévisions en temps réel, RTE brasse 40 000 informations par seconde. Une partie de ces données sont rendues publiques sur le site internet et l’application éCO2mix.

Les services de RTE pour les entreprises

RTE assure la distribution d’électricité pour les gros consommateurs. Cela représente 920 clients incluant des producteurs d’électricité, des distributeurs (Enedis, Entreprises Locales de Distribution…) et des acteurs de marché qui achètent et revendent de l’électricité.

Près de la moitié sont des clients industriels (entreprises ferroviaires, sidérurgie, chimie, automobile...).

Raccorder les clients au réseau de transport

RTE garantit à ses clients l’accès au réseau de transport. L’entreprise analyse chaque projet de manière personnalisée pour proposer à ses clients des solutions de raccordement flexibles aux coûts et délais optimisés.

Réseau de transport - Source : EDF - Juillet 2020
Réseau de transport - Source : EDF - Juillet 2020

Gérer les contrats et les données

RTE accompagne ses clients dans la maîtrise de leur budget et l’optimisation de leur consommation énergétique.

Via le Portail services, les clients accèdent à de nombreuses données et moyens pour piloter avec agilité leur production ou leur soutirage d’électricité. Ils reçoivent des alertes en cas de dépassement du seuil de consommation ou du seuil de Tangente Phi, la puissance réactive.

Quels sont les projets de RTE pour l’avenir ?

Crise énergétique, changement climatique, évolution des comportements des usagers, essor de l’autoconsommation et des énergies renouvelables… : le secteur de l’électricité est au cœur des soubresauts politiques, climatiques, économiques et sociaux.

RTE se doit d’anticiper et de s’adapter. Il porte aujourd’hui le projet d’entreprise Impulsion et Vision 2050.

Intégrer les énergies renouvelables

La neutralité carbone en 2050 est la ligne de mire des gouvernements européens. En France, la stratégie énergétique repose sur trois piliers : la sobriété énergétique, la relance du nucléaire civil et les énergies renouvelables.

L’intégration sur le réseau de transport de la production d’électricité d’origine renouvelable est un des plus grands défis de RTE. La difficulté est double : d’une part, l’entreprise doit garantir une capacité de transport suffisante pour accueillir les GWh produits ; d’autre part, elle doit maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande en intégrant une production d’électricité intermittente et inégale sur le territoire.

Pour s’adapter, RTE imagine de nouveaux leviers de flexibilité à travers des solutions d’effacement de consommation, de stockage et d’adaptation du réseau. Un exemple : le projet RINGO inauguré en 2021. Il consiste à expérimenter le stockage d’électricité automatisé à grande échelle.

Innover et adapter l’outil industriel RTE

Pour gagner en performance, RTE développe de nouvelles solutions numériques.

Parmi les projets en cours, l’entreprise déploie des postes électriques « nouvelle génération » numériques, plus puissants et compacts, capables d’intégrer jusqu’à 30 % d’énergie renouvelable. Elle s’appuie également sur l’intelligence artificielle pour optimiser le dispatching.

RTE améliore en continu la sécurité du réseau. Ces dernières années, elle expérimente de nouveaux équipements et matériaux plus résistants, comme les pylônes anti-cascade ou les câbles aériens à base de fibre de carbone.

Accroître l’interconnexion européenne

La guerre en Ukraine illustre les risques qui pèsent sur l’approvisionnement en électricité des pays européens. Renforcer l’interdépendance et la solidarité entre les systèmes électriques européens est une priorité.

Du fait de sa position géographique, le réseau de transport français est un carrefour en Europe. RTE s’engage pour renforcer la coopération entre les 43 gestionnaires de réseaux de transport (GRT) et étendre le couplage des marchés. D’ici à 2035, le gestionnaire de réseau vise à doubler la capacité des connexions transfrontalières. Aujourd’hui, ce sont déjà 450 TWh qui sont échangés chaque année via 420 interconnexions, dont 50 aux frontières françaises.

Au cœur du système électrique français, RTE est garante de l’alimentation électrique en France. Son ambition ? « Offrir à tous un accès sûr, économique et propre à l’énergie électrique ». Cela passe par des infrastructures de transport performantes, un service client de qualité, la gestion de millions de données, des interconnexions européennes efficaces et des mécanismes complexes de marché et d’ajustement.

Par ses missions, RTE est un maillon essentiel pour préparer le réseau électrique de demain et l’adapter aux enjeux énergétiques.

N’hésitez pas à consulter notre article sur Ecowatt, la météo de l’électricité selon RTE.

Contactez-nous

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️

Poursuivre la lecture