Qu’est-ce qu’un dispatcher de l’électricité ?

il y a un mois   •   8 minutes de lecture

Par La Rédaction
Table des matières

L’électricité circule partout, en temps réel à travers l’ensemble du réseau électrique français. La production d'électricité ainsi que la consommation doivent être égales à chaque instant. C’est cet équilibre entre l’offre et la demande qui garantit l’unité du système électrique. Cette électricité permet de mettre en marche une grande partie de notre économie, de nos usages et de nos procédés.

Un dispatcher est un aiguilleur de l’électricité qui travaille au sein des centres de répartition de l’électricité appelés les dispatchings. Sous la responsabilité d’un chef d’équipe, les dispatchers veillent sur le réseau de transport régional ou national par tranche de 7h à 12h. Un métier au cœur du système électrique.

De quelle manière fonctionne le réseau électrique français ?

Après la séparation des activités dans l’électricité, deux d’entre elles sont restées services publics. Il s’agit du transport et de la distribution. Ce sont logiquement deux activités qu’il serait difficile d’ouvrir à d’autres acteurs.

Le réseau électrique fonctionne grâce à un maillage interconnecté permettant d'alimenter tout le territoire en électricité. Deux opérateurs s'occupent de la gestion du réseau électrique : RTE pour le transport d'électricité sur les longues distances, Enedis pour sa distribution jusqu'aux usagers.

Le Réseau de transport : RTE

RTE (Réseau de Transport d’Électricité) s’occupe du transport de l’électricité en haute tension, c’est-à-dire qu’il prend en charge l’acheminement qui va des lieux de production jusqu’aux embranchements de la basse tension. Les autoroutes, pour reprendre le parallèle.

Le rôle de RTE est également d’équilibrer le réseau entre la production et la demande pour éviter les black-out causés pas une trop grosse demande (les périodes de grand froid par exemple) ou les surproductions inutiles pour le réseau français.

Plus de 105 000 km de lignes aériennes Très Haute Tension (THT) et Haute Tension (HT) dont 5 000 km de lignes souterraines et 46 lignes transfrontalières exploitées, entretenues et développées par Réseau Transport Électricité (RTE).
Le réseau THT, est composé de lignes à :

  • 400 000 volts (pour le réseau de grand transport) ;
  • 225 000 volts (pour le réseau de répartition).

C’est également 280 000 pylônes électriques et 2 818 postes électriques.

La tension sur ce réseau varie de 50 000 Volts à plus de 400 000 Volts. La tension est aussi élevée car cela permet de transporter de la puissance électrique sur de longues distances en réduisant les pertes.

Il existe des clients industriels directement raccordés à ce réseau de transport comme la SNCF.

réseau de transport électricité RTE


Le Réseau de Distribution : Enedis

Enedis s’appelait avant ERDF (Électricité Réseau Distribution France) mais a été renommé ainsi pour justement éviter la confusion avec EDF puisque les activités sont séparées. Enedis s’occupe de l’acheminement en basse tension et de la distribution dans les points de livraison, les fameux PDL que les fournisseurs vous demandent.

À chaque lieu où il y a une consommation propre d’électricité, il y a un compteur numéroté par un PDL. C’est ce compteur, géré également par Enedis qui permet de mesurer la consommation d’électricité d’un logement.

Pour reprendre le parallèle, c’est comme si Enedis s’occupait des routes nationales, départementales et des chemins qui arrivent à n’importe quel endroit. Mais aussi de la boîte aux lettres qui vous permet de recevoir du courrier.

En réalité, Enedis n’est pas le seul à s’occuper du réseau de distribution. Certaines villes ont eu le monopole sur leur propre réseau de distribution. On les appelle ELD, Entreprises Locales de Distribution.
Elles font le même travail que Enedis dans certaines concessions. Il s’agit de 5% du territoire. Les ELD les plus connues sont notamment GEG (Gaz et Électricité de Grenoble) ou ES Strasbourg.

Enedis remplit un rôle différent : tandis que le réseau de RTE achemine l'électricité sur de longues distances, une fois arrivée au centre de consommation (à l’entrée des agglomérations urbaines) cette électricité doit être distribuée jusqu’au moindre lampadaire.

Le réseau de distribution se compose de deux sous-réseaux : un en basse tension et en moyenne tension.
Le réseau d’Enedis c’est 1,4 million de km de lignes électriques soit 35 fois le tour de la Terre.

Qu'est-ce que le dispatching ?

Les équipes responsables de l’acheminement de l'électricité ont pour rôle de prévoir et de gérer au plus proche du temps réel les flux de puissances qui transitent sur ces réseaux. Cette activité est nommée le dispatching, et relève des responsabilités de RTE. Des actions de dispatching peuvent être menées sur le réseau de distribution mais l’essentiel de cette activité se fait en amont.

La demande en électricité varie constamment au cours d'une journée en fonction des horaires de travail, de la durée du jour ou de la température. D'autres critères sont également pris en compte comme les périodes de congés, les jours de la semaine, la saison en cours et les événements du calendrier.

L'électricité produite par les centrales ne se stocke pas. Aussi, pour ajuster très précisément la production à la demande, le réseau s’appuie sur des centres de répartition de l’électricité : les dispatchings.

Des prévisions de consommation définissent les besoins théoriques et des ajustements ont lieu en permanence pendant la journée.

En France, il existe :

  • 1 dispatching national qui gère le réseau d'interconnexion à 400 000 volts et les échanges avec l'étranger ;
  • 7 dispatchings régionaux qui se chargent de la conduite des réseaux en régions.
La gestion des coupures des lignes d’alimentation pour interventions des équipes techniques
Source : RTE

Grâce aux mesures passées de la consommation d'électricité, et aux prévisions météorologiques, RTE détermine chaque jour une courbe prévisionnelle de consommation pour pouvoir ajuster au plus près et en temps réel la production à la demande d'électricité.

Pour la journée en cours, la courbe prévisionnelle est consultable sur le site de RTE. Il est également possible de suivre la consommation en temps réel par rapport à la courbe de charge prévisionnelle.

Quel est le rôle d’un dispatcher ?

Aiguilleurs du réseau électrique, 24h/24 et 7 J/7, près de 200 dispatchers se relaient pour piloter la circulation des flux électriques depuis leurs sources de production jusqu’aux zones de consommation. Il existe plusieurs équipes de dispatching régionales et nationales qui maillent le territoire et s'assurent du bon comportement des lignes électriques du réseau.

Le CNES (centre national d’exploitation du système situé à Saint-Ouen) est la cellule responsable de la surveillance de l’équilibre offre-demande au niveau national. Les centres régionaux permettent quant à eux de gérer les flux d’énergie.

Salle de dispatch de Saint-Ouen
Salle de dispatch de Saint-Ouen - Source : Capital.com

La gestion des coupures des lignes d’alimentation pour interventions des équipes techniques

Le dispatcher se charge de la gestion des coupures des lignes d’alimentation pour interventions des équipes techniques. Chaque jour, les agents de terrain de RTE interviennent sur des lignes, des pylônes ou tout autre actif du réseau de transport d'électricité. Pour pouvoir agir et garantir la sécurité des agents, il est impératif de couper les lignes concernées le temps de l’intervention.

C’est l’une des missions des dispatcheurs qui sont chargés de trouver une nouvelle façon de transporter l'électricité et ainsi d’assurer l’alimentation électrique du réseau. Ces opérations sont prévues à l’avance (parfois seulement quelques jours avant) ce qui laisse le temps aux équipes de prévoir un autre itinéraire électrique.

Le schéma d’exploitation du réseau est alors modifié pour prendre en compte ces nouvelles données. C’est pour cela que les dispatcheurs sont également nommés les aiguilleurs du réseau.

En parlant de données il faut savoir que les équipes de dispatch agrègent et analysent des centaines de milliers d’informations par jour :

  • Les conditions météorologiques ;
  • L’état du réseau d'électricité et l’identification des lignes pour cause de maintenance
  • La production en temps réel d'électricité ;
  • La consommation en temps réel.

Il existe aujourd’hui près de 200 dispatcheurs qui se relaient 24h/24 et 7 J/7. Ainsi le réseau peut-être développé et exploité en toute sécurité par les équipes de terrains.

La gestion du réseau d'électricité en cas de problèmes

Le rôle des dispatcheurs est aussi de veiller à l’intégrité du réseau électrique. Si un événement inattendu se produit, c’est alors le service de dispatch national et/ou régional qui doit réagir dans un temps limité.

L’équilibre permanent entre l’offre et la demande est impératif au bon fonctionnement du réseau électrique. Si par exemple une centrale nucléaire en fonctionnement se met à l'arrêt, cela peut provoquer des coupures successives voire un effondrement total du réseau électrique (black-out).

Pour pouvoir agir en toute sécurité et le plus rapidement possible les dispatchers peuvent modifier le schéma d’exploitation du réseau, mais également faire appel à des mécanismes d’urgence.

Il existe des réserves de puissance mobilisables par RTE à chaque instant, ces réserves ne couvrent qu’une partie de la production totale française.

La prévision : un outil indispensable aux dispatchers

La prévision est au cœur du métier de gestion et de conduite du réseau électrique. Des prévisions sont établies sur les capacités de production et le niveau de consommation attendu. S’il s’avère que cette situation n’est pas la réalité, cet écart peut être problématique. Il va être identifié quelques heures en amont, le temps d’action est limité.

Pour vous donner une idée, une erreur de prévision de la météo de seulement 1 degré (Celsius) a un impact de plus de 2 300 MW. Si la température est sous-estimée, la prévision de consommation l’est également. Dans ce cas, les capacités de production à mettre en face de cette demande seront également sous-estimées.

Pour rappel, en moyenne nos réacteurs nucléaires français font près 900 MW de puissance en France. Les outils de prévision et notamment l'intelligence artificielle sont des outils qui vont renforcer leurs importances dans ce genre d’activité.

Des coupures d’électricité organisées

Si cela s’avérait être nécessaire, c’est RTE, en tant que gestionnaire du réseau public de transport d’électricité et responsable en temps réel de l’équilibre des flux entre la production et la consommation transportée sur le réseau, qui actionnerait le plan national des coupures d’électricité organisées, en lien étroit avec les pouvoirs publics.
Elles sont planifiées par RTE et mises en œuvre à distance par les distributeurs d’électricité (Enedis pour 95% du territoire métropolitain continental, et les Entreprises Locales de Distribution (ELD) pour les 5% restants).

Pour des raisons techniques et de préservation du système électrique, RTE définit les grandes zones sur lesquelles Enedis devra réaliser des coupures temporaires (délestage).
Ensuite, pour chaque zone définie par RTE, Enedis suspendra momentanément l’alimentation électrique de certaines lignes moyenne tensions concernées. Tous les clients se trouvant sur cette ligne moyenne tension seront concernés par cette coupure ponctuelle et maîtrisée.

En revanche, l’ensemble des clients positionnés sur les départs moyenne tension non délestables d’un département (clients prioritaires), n’est pas concerné par ces coupures temporaires et maîtrisées, y compris les clients qui auraient été délestables mais qui se trouvent sur les mêmes départs moyenne tension que les clients prioritaires.

Le plan des coupures temporaires (délestages) est national et l’ensemble des territoires peut être concerné par ces mesures si la situation électrique équilibre offre-demande l’exigeait.

Bon à savoir : Les dispatchers sont particulièrement attentifs aux heurs dites « rondes », notamment en hiver. À heure pile, les programmes de production et d’échanges avec les pays voisins varient d’un coup. Ce qui n’est pas le cas de la consommation, dont l’évolution est plus continue.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre article : Quels problèmes peuvent rencontrer les gestionnaires de réseau ?

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️