Qu’est-ce qu’une entreprise locale de distribution (ELD) ?

il y a 2 mois   •   5 min de lecture

Par Emmanuel Sire
Table des matières

Pendant plus d’un demi-siècle, c’est le monopole qui était en vigueur dans le secteur de l’énergie en France. En effet, le groupe EDF-GDF couvrait l’intégralité des activités du secteur. Cependant, il faut remonter à la période d’avant-guerre pour comprendre l’origine des ELD.

Premièrement il faut rappeler qu’en 1946 la France possède l’un des réseaux électriques les plus denses au monde. C’est le fruit des activités menées par une centaine de sociétés indépendantes dans ce secteur.

Lors de la phase de nationalisation, EDF-GDF rassemble près de 95% de ces sociétés en son sein. Aujourd’hui nous allons justement nous intéresser aux 5% restants. Que sont devenues ces sociétés de distribution et de fourniture d’énergie ? C’est ce que l’on appelle aujourd’hui des Entreprises Locales de Distribution (ELD).

Ces sociétés souvent méconnues du secteur de l’énergie développent depuis plusieurs années de multiples activités. Dorénavant, l’heure est à la transformation. La transition énergétique et la volonté de l’Union européenne bouleversent le secteur de l’énergie. Il est certain que ces sociétés ne veulent pas rater le virage de la transformation du secteur.

Les ELD qui représentent une exception dans le paysage de l’Énergie en France comptent bien en profiter.

Nous verrons pour cela quelle est l’origine de la création des ELD. Ensuite nous dresserons le portrait des différentes activités actuelles des ELD. Enfin nous nous pencherons sur leur avenir.

Quelle est l’origine des ELD ?

En premier lieu, il convient de rappeler l’état du secteur de l’énergie en France au lendemain de 1945. Malgré les deux terribles conflits du début de ce 20ᵉ siècle, la France possède le réseau d’électricité le plus dense du monde.

Évolution du système électrique dans la revue générale des chemins de fer (1938)
Évolution du système électrique dans la Revue Générale des Chemins de Fer

Il est le fruit du travail de nombreuses structures souvent soutenues par des communes et collectivités.

La rentabilité des installations de réseaux électriques dépendait fortement de l’environnement économique de la région. Les entreprises privées pouvaient alors parfois se montrer assez frileuses et c’est à ce moment-là que les mairies ont décidé par le biais du régime de concessions et des régies de prendre le relais.

La vague de nationalisations d’après-guerre a permis de concentrer cette multitude d’acteurs en une seule entité. Cependant, certaines entreprises n’ont pas été concernées par cette nationalisation. Vous l’avez deviné il s’agit de nos fameuses ELD.

La loi du 15 juin 1906 entre en jeu. Il s’agit ici de la création du statut d’autorité concédante des communes propriétaires des réseaux, qui permet à ces sociétés d’exploiter les réseaux. Cela permet à la mairie de garder un certain contrôle sur ces activités.

C’est ainsi qu’en avril 1946, certaines communes n’ont pas accepté la proposition de nationalisation de l'État français. Elles sont restées indépendantes et continuent aujourd’hui d’exercer sur leurs zones respectives.

Quelles sont les activités des ELD aujourd’hui ?

Les ELD sont donc en situation de monopole aujourd’hui sur leurs territoires. Il en existe pas moins de 140 pour ce qui est de l’électricité ainsi qu’une vingtaine pour les réseaux de gaz.

Les 5 plus grandes ELD d’électricité totalisent aujourd’hui près d’un million de compteurs. Quant aux trois plus importantes ELD Françaises de gaz, elles représentent près de 350 000 compteurs.

Les activités historiques des ELD s’articulent autour de deux piliers :

  • La gestion des réseaux de transport d’électricité et de gaz
  • La fourniture d’énergie
Principales entreprises locales de distribution (ELD) en France
Source : EnergiesDev

En ce qui concerne la gestion des réseaux de distribution

Comme expliqué en introduction, les ELD sont en situation de monopoles. Elles entretiennent ainsi le réseau sur leurs territoires tandis que c’est ENEDIS qui effectue cette mission de service public partout ailleurs sur le territoire Français.

Ces entreprises ont donc développé une expertise technique et reconnue dans la gestion des réseaux. Ces activités s’étendent de la maintenance et la réparation jusqu’au développement des lignes et conduits.

En ce qui concerne la fourniture d’électricité et de gaz

Comme EDF, les ELD sont les seules entreprises autorisées à proposer la vente d’offres d’électricité et de gaz au tarif réglementé sur leurs zones respectives.

Cependant, face au développement de la concurrence sur le secteur, ces entreprises ont été forcées de se transformer. Pour les plus grandes d’entre elles, leurs activités de fournisseur alternatif s’étendent sur le tout le territoire Français.

La diversification de leurs activités

La production d’énergie

De nombreuses ELD possèdent des actifs de production qui leur permettent de diversifier leurs portefeuilles d’activités. Certaines pour des raisons historiques et géographiques. D’autres ont su étendre leurs activités et leurs investissements.

Elles peuvent ainsi bénéficier de revenus supplémentaires issus par exemple du mécanisme de capacité. Cela concerne également les projets d’énergie renouvelable.

Les ELD situées en Picardie possèdent par exemple de nombreux champs d’éoliennes dans la région. Le sud-ouest de la France abrite à ce titre de nombreuses centrales hydro-électriques propriétés d’ELD de la région.

L’efficacité énergétique

Les ELD proposent également souvent des prestations qui concernent l’efficacité énergétique. Elles proposent un accompagnement pour la prime rénovation (les CEE), et incitent donc ces clients à réduire leurs consommations.

Il est courant de voir également une aide à l’installation de panneaux photovoltaïques.

Quel avenir pour les ELD ?

Les prochaines années seront décisives pour l’avenir des ELD. En effet, les mutations que connaît notre secteur ne vont pas s’en arrêter là. La fin programmée des tarifs réglementés de vente va bouleverser les activités de ces fournisseurs historiques.

L’évolution vers une concurrence accrue menace leurs activités jusque-là épargnées par ces changements. Une des solutions envisagées est le regroupement. L’union fait la force n’est pas un simple adage dans notre cas.

Effectivement face à des concurrents qui fusionnent (tels que le rachat de Direct Énergie par TotalEnergies) il devient important de s’organiser pour pérenniser leurs activités. Lucia ou Proxelia sont de bons exemples de regroupement d’ELD afin d’atteindre la taille critique nécessaire.

Nous sommes donc à un tournant de leurs histoires et de leurs développements. La plupart des grandes ELD semblent avoir compris ce changement de paradigme et entreprennent de nouvelles activités. La fin programmée des tarifs réglementés de gaz devrait accélérer ce mouvement. En ce qui concerne l’électricité, la fin des TRV (Tarifs Réglementés de Vente) n’est pas encore actée, cependant il n’est pas improbable de la voir apparaître dans les prochaines années.

Nous publions régulièrement des articles d’actualité pour en savoir plus sur la fin des TRV, n’hésitez pas à vous rendre sur la rubrique “Actualités” de notre site internet.

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️