L'histoire d'EDF de 1940 à aujourd'hui

il y a un an   •   5 minutes de lecture

Par La Rédaction
Table des matières

À travers cette série d’articles, SirEnergies se penche sur notre passé et notre histoire qui a modelé et façonné le paysage énergétique d’aujourd’hui. À ce propos, EDF, comment c’était avant ?

Quand a été créé EDF ?

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, de nombreuses centrales sont à reconstruire. À cette époque, le gouvernement Français propose de nationaliser le gaz et l’électricité. La loi du 8 avril 1946 créée Électricité de France.

La nationalisation a plusieurs buts :

  • redresser l’économie française
  • moderniser les structures existantes
  • rationaliser les efforts
  • devenir indépendante énergétiquement
  • avoir le contrôle sur les orientations stratégiques du pays

À partir de cette date-là, l’État nationalise pas moins de 95 % des sociétés privées du secteur de l’électricité et du gaz dans le but de créer une seule et même entité dédiée à l’électricité et au gaz : EDF-GDF.

Logo EDF : de 1946 à 1972
Logo EDF : de 1946 à 1972

EDF : les années 50, l’ère de la modernisation

Au début des années 1950, seuls deux habitants sur trois ont accès à l’électricité, l’électrification de la France ne s’achèvera qu’au début des années 1960.

L’agent du plan Marshall est d’abord investi dans l’édification des barrages hydroélectriques puis dans la modernisation des centrales thermiques.

Toutefois, les barrages ne sont pas assez nombreux pour répondre à une demande toujours plus croissante en électricité, au rythme du doublement de la consommation tous les dix ans. C’est en 1960, qu’EDF fait le choix du 220 volts !

EDF : les années 60, l’ère de la production

C’est en 1963, qu’Électricité de France créée le compteur bleu, dans le but d’augmenter la puissance électrique de ses abonnés. EDF en installe plus de 70 000 par mois, c’est un succès incroyable. Le compteur bleu devient un symbole de l’accession des Français au confort électrique. On ne parle d’ailleurs plus "d’abonnés" mais de "clients".

C’est durant la même année, qu’à Chinon, EDF produit ses premiers kilowattheures d’électricité d’origine nucléaire grâce à son réacteur EDF1. Ce réacteur est aujourd’hui démantelé et converti en musée (“La Boule”).

En 1966, EDF inaugure l’usine marémotrice de la Rance, entre Saint-Malo et Dinard (Ille-et-Vilaine), c’est le tout début des énergies renouvelables. Pour la 1e fois au monde, une usine va convertir en électricité l’énergie des courants marins.

EDF : les années 70, l’ère de l’indépendance énergétique

Logo EDF : de 1972 à 1987
Logo EDF : de 1972 à 1987


En 1971, le chauffage électrique intégré est lancé et peuple les foyers. Les chauffages au gaz et au pétrole font donc face à un nouveau concurrent de taille : EDF et son électricité.

C’est 3 ans plus tard, en 1974, que le 1er ministre Pierre Messmer annonce le lancement d’un grand programme électro-nucléaire : réaliser en 1974 et 1975 le lancement de 13 centrales nucléaires de 1000 MWh chacune.

C’est à travers ce programme que Fessenheim sort de terre en 1977, suivi de beaucoup d’autres comme Bugey et Gravelines. L’indépendance énergétique du pays est donc actée !

EDF : les années 80

Dans les années 1980, de nombreuses entreprises du secteur électrique dans le monde sont privatisées. Pour EDF, c’est le début de l’internationalisation.

Durant cette décennie, la France exporte en partie son électricité en inaugurant une interconnexion à courant continu France - Royaume-Uni (appelée IFA 2000). Le projet est de taille : plusieurs dizaines de kilomètres de câble sous-marins à enfuir dans la craie pour interconnecter les deux réseaux électriques.

EDF : les années 90

Au milieu des années 1990, le service au client devient l’une des principales préoccupations d’EDF. Pour gérer la distribution, EDF-GDF Services est créé. À cette époque, de nombreuses campagnes publicitaires mettent en avant les services proposés par l’entreprise.

Durant l’année 1992, EDF prend ses premières participations à l’international.

C’est en 1994 qu’EDF inaugure sa première centrale nucléaire à l’étranger : Daya Bay (en Chine).

Fin décembre 1999, deux tempêtes ravagent la France. Les agents EDF ont multiplié les chantiers pour rétablir le courant dans certaines zones.

C’est à cette époque qu’EDF créé la FIRE (la Force d’Intervention Rapide Électricité).

EDF : les années 2000

La “tempête du siècle” qui a eu lieu à l’orée des années 2000 a accéléré l’enfouissement des réseaux électriques. On compte aujourd’hui plus de 40 % des lignes électriques enfouies dans le sol sur le territoire français.

Au début du 21e siècle, le marché de l’électricité s’ouvre à la concurrence. C’est en 2004 qu’EDF devient une société anonyme, l’État restant majoritaire à hauteur de 84 %.

Durant cette décennie, EDF rentre en bourse, deux filiales sont créées : RTE (en 2000) et ErDF (en 2008). RTE assure la gestion du réseau public de transport d’électricité et ErDF en assure la distribution.

Le groupe continue de se renforcer en Europe, mais également au niveau mondial, en inaugurant la centrale hydraulique de Nam Theun (au Laos) pour ne citer qu’elle.

EDF créé des parcs hydroliens, éoliens terrestres et off-shore. L’objectif : un mix énergétique équilibré et pas uniquement concentré sur le nucléaire, ainsi qu’une production d’électricité bas carbone.

En 2004, l’ouverture des marchés de l’électricité concerne uniquement les professionnels et collectivités locales. Il faut attendre l’année 2007 pour que les clients particuliers soient aussi concernés.

Identité visuelle EDF depuis 1946
Identité visuelle EDF depuis 1946 - Source : Wikipédia

EDF : aujourd’hui

Le groupe est présent aujourd’hui dans plus de 30 pays. Dans le domaine du nucléaire, l’entreprise lance une nouvelle génération de réacteur : l’EPR de Flamanville (qui produira plus d’électricité que n’importe quel autre réacteur au monde). Sa mise en service est prévue pour fin 2022.

Le groupe investit également dans la recherche sur les énergies du futur pour intégrer les nouveaux usages, comme la voiture électrique.

L’avenir d’EDF, s’inscrit au cœur de la transition énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique, comme pour bon nombre d’autres grands énergéticiens en France et en Europe.

Pour en savoir plus sur EDF (de nos jours) n’hésitez pas à consulter notre article :EDF : producteur et fournisseur historique d’électricité.

Le saviez-vous ?

Si vous appréciez cette série d’articles retraçant notre passé et notre histoire, sachez que nous traiterons très prochainement de l’histoire tumultueuse de l’électricité en France. Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien louper !
S'abonner

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️