Histoire d'EDF (décennies 40 à 70)

il y a 20 jours   •   3 min de lecture

Par Guillaume Sagliet
Table des matières

À travers cette série d’articles, SirEnergies se penche sur notre passé et notre histoire qui a modelé et façonné le paysage énergétique d’aujourd’hui. À ce propos, EDF, comment c’était avant ?

EDF : nationalisation et naissance

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, de nombreuses centrales sont à reconstruire. À cette époque, le gouvernement Français propose de nationaliser le gaz et l’électricité. La loi du 8 avril 1946 créée Électricité de France.

La nationalisation a plusieurs buts :

  • redresser l’économie française
  • moderniser les structures existantes
  • rationaliser les efforts
  • devenir indépendante énergétiquement
  • avoir le contrôle sur les orientations stratégiques du pays

À partir de cette date-là, l’État nationalise pas moins de 95 % des sociétés privées du secteur de l’électricité et du gaz dans le but de créer une seule et même entité dédiée à l’électricité et au gaz : EDF-GDF.

Logo EDF : de 1946 à 1972
Logo EDF : de 1946 à 1972

EDF : les années 50, l’ère de la modernisation

Au début des années 1950, seuls deux habitants sur trois ont accès à l’électricité, l’électrification de la France ne s’achèvera qu’au début des années 1960.

L’agent du plan Marshall est d’abord investi dans l’édification des barrages hydroélectriques puis dans la modernisation des centrales thermiques.

Toutefois, les barrages ne sont pas assez nombreux pour répondre à une demande toujours plus croissante en électricité, au rythme du doublement de la consommation tous les dix ans. C’est en 1960, qu’EDF fait le choix du 220 volts !

EDF : les années 60, l’ère de la production

C’est en 1963, qu’Électricité de France créée le compteur bleu, dans le but d’augmenter la puissance électrique de ses abonnés. EDF en installe plus de 70 000 par mois, c’est un succès incroyable. Le compteur bleu devient un symbole de l’accession des Français au confort électrique. On ne parle d’ailleurs plus "d’abonnés" mais de "clients".

C’est durant la même année, qu’à Chinon, EDF produit ses premiers kilowattheures d’électricité d’origine nucléaire grâce à son réacteur EDF1. Ce réacteur est aujourd’hui démantelé et converti en musée (“La Boule”).

En 1966, EDF inaugure l’usine marémotrice de la Rance, entre Saint-Malo et Dinard (Ille-et-Vilaine), c’est le tout début des énergies renouvelables. Pour la 1e fois au monde, une usine va convertir en électricité l’énergie des courants marins.

EDF : les années 70, l’ère de l’indépendance énergétique

Logo EDF : de 1972 à 1987
Logo EDF : de 1972 à 1987


En 1971, le chauffage électrique intégré est lancé et peuple les foyers. Les chauffages au gaz et au pétrole font donc face à un nouveau concurrent de taille : EDF et son électricité.

C’est 3 ans plus tard, en 1974, que le 1er ministre Pierre Messmer annonce le lancement d’un grand programme électro-nucléaire : réaliser en 1974 et 1975 le lancement de 13 centrales nucléaires de 1000 MWh chacune.

C’est à travers ce programme que Fessenheim sort de terre en 1977, suivi de beaucoup d’autres comme Bugey et Gravelines. L’indépendance énergétique du pays est donc actée !

Pour en savoir plus sur EDF (de nos jours) n’hésitez pas à consulter notre article :EDF : producteur et fournisseur historique d’électricité.

Le saviez-vous ?

Le prochain article de cette série traitera d'EDF sur les trois décénnies qui suivent : années 80,90 et 2000. N'hésitez donc pas à vous abonner à notre newsletter pour ne rien louper !
S'abonner

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️