Quel est le mix énergétique de la France et de l'Europe ?

il y a 6 mois   •   6 minute de lecture

Par La Rédaction
Table des matières

Le récent conflit ukrainien fait ressortir l’importance de l’indépendance énergétique des États de l'Union européenne. En effet, c’est l’une des priorités énoncées par de nombreux chef d’États de pays européens.

Pour aborder cette question, encore faut-il connaître quel est le mix énergétique français et européen.

Nous allons donc tenter d’établir un large panorama des moyens de production installés en France et en Europe. Il est crucial de connaître le bouquet énergétique européen afin de l’adapter à la transition énergétique.

Qu'est-ce que le mix énergétique ?

La notion de mix énergétique

Il existe plusieurs notions différentes les unes des autres. Tout d'abord, le mix (ou bouquet) énergétique désigne la répartition parmi les différentes sources d’énergie utilisées par une zone géographique précise (un continent, un pays…).

En effet, chaque pays dispose de différentes sources d’énergie, importées ou produites sur place. Le mix énergétique permet de connaître ainsi la répartition de l’énergie utilisée ainsi que la dépendance d’un pays d’un point de vue énergétique.

Les énergies primaires utilisées au sein d’une zone sont de différentes natures : l'électricité, le carburant, la production de chaleur…

Cette représentation permet de calculer la part d'énergies fossiles et d’origine renouvelable d’un pays.

Par exemple, les Etats-Unis ont un mix énergétique qui se décompose en partie de pétrole (37%) et de gaz (29%). Tandis qu’en France, comme nous allons le voir, le nucléaire occupe une place importante.

Les différences entre les pays dépendent de la démographie, des ressources naturelles du pays ainsi que de nombreux autres paramètres tels que la politique énergétique.

graphique consommation énergie
Source : Geo

Il faut rappeler qu'à ce jour le monde est ultra-dépendant des énergies fossiles. Elles représentent plus de 80% du bouquet énergétique mondial.

La notion de mix électrique

La notion de mix électrique désigne la répartition des différents moyens de production d'électricité dans une zone géographique. La production électrique va être décomposée en plusieurs sources utilisées.

Il sera ainsi possible de calculer la part de renouvelable ainsi que celle des énergies fossiles d’une région. On parle alors de mix électrique de production.

À ce titre, l’Islande présente par exemple un mix électrique à forte proportion renouvelable. Le mix électrique islandais a peu évolué depuis 2012.

graphique islande énergie
Source : hydroproyectos.com

RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, publie quotidiennement des informations concernant le mix électrique en direct. Le site ECO2mix permet de visualiser ces données.

courbes eco2mix
Source : ECO2Mix

La consommation finale d’énergie

Ces notions sont à ne pas confondre avec la consommation finale d'énergie d’une région. Généralement, l'énergie produite sur place doit servir les besoins locaux, mais ce n’est pas toujours le cas. Certains pays produisent dans le but d’exporter un maximum un certain type de production, tout en favorisant la consommation d’un autre type.

C’est pour cette raison que la production et la consommation d’un pays ne sont jamais exactement égales. Qu’ils s’agissent d'énergie primaire ou d'électricité. On parle alors de mix électrique de consommation.

consommation finale par énergie
Source : Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer

Quel est le mix énergétique en France ?

Quelle est l'énergie la plus utilisée en France ?

En France, le mix énergétique est largement dominé par les énergies fossiles tel que le pétrole ou le gaz naturel. Les produits pétroliers sont encore une ressource abondamment utilisée et essentielle à notre économie.

Tout l’enjeu de la transition énergétique se trouve dans ce bouquet énergétique. En effet, les objectifs à atteindre aux échéances 2025 et 2030 vont forcément modifier la composition du mix français.

L'électrification de nos usages et en particulier de secteurs tels que les transports est un prérequis à la transition et aux enjeux climatiques.

consommation finale graphique
Source : Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer

L’efficacité énergétique est également un facteur important à prendre en compte. En effet, de nombreuses politiques publiques subventionnent massivement les mesures d'efficacité énergétique (CEE, coup de pouce…).

Le mix énergétique est un outil pour arriver à estimer si ces mesures sont efficaces afin de réduire la consommation finale d’énergie.

Le mix électrique français

En tant que lecteur assidu de SirEnergies, vous n'êtes pas sans savoir que l’énergie nucléaire représente une part importante du mix de production électrique. Actuellement, on estime qu’il représente plus de 70% de la production sur le territoire français.

Les récents mouvements politiques vont être déterminants quant à l'avenir de cette source d'électricité. Néanmoins, il est probable que le programme électronucléaire français continuera de se développer dans les années à venir.

production française électricité
Source : RTE

La production française a chuté en 2020, en partie dû à la crise sanitaire mondiale de la Covid.

Les énergies renouvelables, et en particulier les projets d’énergie solaire, sont en fort développement sur les dernières années. La transition énergétique nécessite un bouquet énergétique varié et complémentaire. Entre d’une part des énergies intermittentes mais “propres” et des énergies de base, parfois malheureusement fossiles.

Les tensions géopolitiques actuelles nous rappellent que les choix de stratégie énergétiques sont cruciaux. Par exemple, l'Allemagne doit actuellement recourir au charbon faute de capacités nucléaires actives. Les approvisionnements en gaz russes étant de plus en plus incertains.

Quel est le mix énergétique en Europe ?

Le pétrole dominant

Il faut rappeler que l’Europe est le troisième plus gros consommateur d’énergie après les mastodontes que sont les Etats-Unis et la Chine.

Les hydrocarbures et autres produits pétroliers sont encore une part très importante du paysage énergétique européen.

Le pétrole domine le classement avec près de (36 %), le gaz est second (22 %) et enfin une des énergies responsable d’émission de CO2 le charbon (11 %).

En termes de consommation, l’Allemagne est le pays qui consomme le plus d’énergie en Europe, loin devant la France, le Royaume-Uni et l’Italie.

consommation finale énergie UE
Source : Wikipedia

Le mix électrique européen

En Europe, les situations diffèrent grandement d’un pays à l’autre. Que ce soit en termes de technologies de production ou de ratio fossiles/renouvelables.

ue evolution production électricité
Source : Connaissance des Énergies

Comme vous pouvez le voir, en 2020, la production totale d'électricité en Europe était de 2 760 TWh d'électricité. En comparaison, la France représente 450 TWh en moyenne par an.

Le nucléaire arrive en tête avec la France en tant que pays le plus nucléarisé.

Quel pays dispose de la plus grande part d'électricité renouvelable dans son mix énergétique ?

En ce qui concerne les énergies renouvelables, les pays scandinaves arrivent en tête, principalement grâce à leurs productions hydroélectriques. La France a encore fort à faire afin d’arriver au niveau de développement des énergies éolienne et solaire de ses voisins.

part des enr dans la consommation finale 2020
Source : Eurostat

L’Europe, un continent importateur d’énergie

L’Europe est majoritairement importatrice d’énergie. Plus de 60 % des pays européens en 2019 présentaient une balance commerciale énergétique négative. C'est-à-dire qu’elle importait plus d'énergie qu’elle n’en produise.

L’Europe produit peu d’énergie primaire et importe des hydrocarbures de manière importante. Chaque pays est dépendant des importations de ses voisins.

dépendance énergétique des pays de l'ue
Source : Eurostat

Quels sont les trois états dont l'Union européenne dépend le plus en matière énergétique ?

Tout d’abord en premier lieu la Russie, qui représente 40% des importations de pétrole et 29 % de celle de gaz en Europe.

Ensuite, la Norvège tient la seconde place et cela est dû à leurs capacités hydrauliques très importantes qui leur permettent d’exporter beaucoup d'énergie.

Au-delà de ces deux pays, le reste des importations sont partagées entre plusieurs fournisseurs (Algérie, Qatar…).

Quel mix énergétique pour la France dans le futur ?

C’est ainsi que l’on comprend le caractère crucial de l'approvisionnement en énergie, de façon à ne pas se retrouver face à des situations de pénurie. Nul doute que dans les prochains mois, les différentes échéances électorales ainsi que l’évolution géopolitique de l'Europe vont façonner et modifier ce mix énergétique.

Quel sera donc le mix énergétique dans les décennies à venir ? Il est certain que les énergies renouvelables vont occuper une place importante dans les années à venir.

La transition climatique majeure que nous commençons passe irrémédiablement par une baisse de nos émissions de CO2. Charge aux pouvoirs publics de réaliser les efforts nécessaires à cette transition.

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️