Qu'est-ce que la transition énergétique ?

il y a 22 jours   •   6 minute de lecture

Par La Rédaction
Table des matières

Il ne se passe plus une journée sans que la transition énergétique ne soit évoquée dans les médias, et à juste titre. L’augmentation récente d'événements météorologiques extrêmes nous rappelle l’urgence de décarboner nos modes de production et de consommation, collectivement en tant que société.

“Limits of Growth” (de Dennis Meadows) est l'une des premières publications qui alerte sur les risques d’une croissance toujours plus importante. Les récents rapports du GIEC font écho à ses premières publications et constatent sur le terrain les conséquences annoncées.

Entre progrès technologiques et impacts sur la biodiversité, nous allons dresser l’état des lieux actuel de cette transition énergétique.

Qu'est-ce que la transition énergétique ?

La transition énergétique désigne l’ensemble des transformations du système de production, de distribution et de consommation d’énergie effectuées sur un territoire dans le but de le rendre plus écologique.

Transition énergétique et transition écologique : Quelles sont les différences ?

Pour comprendre la différence entre ces notions il faut tout d'abord les définir.

La transition écologique est un ensemble de mesures misent en place afin d’atteindre la neutralité carbone et ainsi préserver la nature et la biodiversité dans son ensemble. La révolution industrielle entamée au XVIIIe siècle a considérablement accéléré l’usage des ressources naturelles à l’échelle mondiale.

La prise de conscience collective du réchauffement climatique a permis aux dirigeants de la majorité des pays de prendre des mesures contre cela, c’est ce que l'on appelle la transition écologique. Cette notion recouvre nombreux volets (gestion des déchets, recyclage, alimentation…).

Son volet relatif aux modes de production et de consommation d’énergie est ce qu’on appelle la transition énergétique. Il s'agit de l’un des axes les plus importants de la transition écologique. L’énergie est présente partout dans nos vies et nécessaire à chaque instant.

Cependant aujourd’hui la grande majorité de l’énergie consommée (pétrole, gaz, électricité, charbon…) est d'origine fossile. Le but de la transition énergétique est de passer de l’usage de combustibles fossiles à des énergies renouvelables ou peu émettrices de C02 face à l’urgence climatique.

Au-delà du mix énergétique cela passe également par l’efficacité énergétique afin de réduire les consommations. Les questions relatives à la sobriété énergétique sont l’un des piliers de cette transition.

Qui est concerné par la transition énergétique ?

L’un des grands défis de l’humanité de ce siècle est la lutte contre le réchauffement climatique. Il s’agit d’un défi planétaire qui ne peut être atteint qu’avec la coordination et le travail conjoint de toutes les nations et de tous les citoyens.

La transition énergétique concerne donc chaque maillon de notre société, de l’entreprise, au gouvernement et surtout l’ensemble des citoyens.

Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte

Cette volonté de lutter contre l’urgence climatique a pris la forme d’une loi en France en 2015 : la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Nous avons inscrit dans la loi les objectifs de la transition énergétique, tout en se dotant d’un arsenal d’outils pour y parvenir.

Les objectifs présents dans la loi LTECV :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % entre 1990 et 2030.
  • Diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050.
  • Réduire la consommation énergétique finale de 50 % en 2050 par rapport à la référence 2012 en visant un objectif intermédiaire de 20 % en 2030 ;
  • Réduire la consommation énergétique primaire d’énergies fossiles de 30 % en 2030 par rapport à la référence 2012 ;

On retrouve ici les objectifs édictés par l'Union européenne afin d’atteindre la neutralité carbone à horizon 2050.

Pour y parvenir voici les moyens qui doivent être mis en œuvre par le biais de cette loi :

  • La rénovation du parc de bâtiment existant et normes de construction écologiques ;
  • Le développement des transports propres ;
  • La lutte contre les gaspillages et de promotion l’économie circulaire ;
  • Le développement des énergies renouvelables ;
  • Le renforcement des mesures de sûreté et sécurité nucléaire.

La LTECV reste donc assez théorique dans les textes, cependant elle prévoit ce qu’on appelle la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie. Il s’agit d’un document qui décline la stratégie énergétique de la France pour les années à venir. Ce document constitue la feuille de route des projets énergétiques en France.

efficacité énergétique

Pourquoi la transition énergétique est-elle nécessaire ?

Limiter les effets du réchauffement climatique

Le premier objectif de cette transition est de limiter le réchauffement climatique. Aujourd’hui la température à la surface de la Terre est 1,1 degré supérieur à celle enregistrée au XIXe siècle.

Une augmentation de plus de 2 degrés pourrait avoir des conséquences catastrophiques : destruction de biodiversité, mouvements de population, sécheresse… Il est donc essentiel de réduire l’effet de serre provoqué par la combustion des énergies fossiles.

Lutter contre la raréfaction des énergies fossiles

Au-delà du réchauffement climatique, l’usage intensif des énergies fossiles conduit à un épuisement des ressources naturelles de la planète. Le rythme d’extraction de ces ressources est largement supérieur à la vitesse à laquelle ses ressources se forment. C’est une inquiétude supplémentaire présente dans les rapports du GIEC.

Quels sont les trois principaux enjeux de la transition énergétique ?

L'efficacité énergétique

Le principe d’efficacité énergétique est un ensemble de démarches qui visent à réduire la consommation d’énergie d’un système tout en assurant la même qualité de service. C'est-à-dire conserver la même température dans des bureaux en réduisant le chauffage. Cela est possible en améliorant l’isolation d’un bâtiment.

C’est un pilier essentiel de la transition énergétique, car cela va permettre de réduire nos consommations tout en conservant un certain mode de vie, et préserver ainsi la cohésion sociale de notre société.

Ce principe a été entériné dans la loi avec le décret tertiaire. Son but est la réduction de la consommation d’énergie dans les bâtiments tertiaires. L’objectif fixé est d’atteindre 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % d’économies en 2050.

décret tertiaire
Source : HSE réglementaire


La sobriété énergétique

La sobriété énergétique peut être définie comme étant une démarche de modération de l’utilisation des ressources énergétiques.

Une démarche de sobriété permettrait de réduire de quelques degrés la température de chauffage d’un bâtiment et de s’en accommoder. C'est un changement de paradigme par rapport à la surconsommation et à la conception des ressources énergétiques.

Il s’agit d’une certaine façon de réduire quelque peu le confort dont on dispose afin de réduire nos consommations. La plupart du temps ces mesures ne dégradent pas fortement le confort des utilisateurs.

La diversification du mix énergétique

Lorsque l’on évoque la transition énergétique, la question du mix énergétique est cruciale. Il faut tendre à décarboner nos actifs de production. La combustion de gaz et de charbon à des fins de production d'électricité est amenée à disparaître au profit d’énergie renouvelable.

Comme nous l’avions évoqué dans notre article concernant les énergies renouvelables, la France est en retard sur cette question, et nous allons devoir rattraper notre retard sur nos voisins européens afin de tenir les objectifs des accords de Paris.

energie renouvelable


Le nucléaire tient une place prépondérante en France, avec plus de 70% de la capacité installée, ce mode de production ne rejette pas de CO2.

RTE annonce d’ailleurs qu’en 2021 plus de 92% de l'électricité en France n’émet pas de CO2. La question du démantèlement et de la gestion des déchets reste importante, mais la question du mix énergétique concerne un peu moins la France que ses voisins européens (Allemagne, Italie …).

L’Union européenne vient d’ailleurs de préciser que l’énergie nucléaire était une énergie considérée comme "verte" au sens de la réglementation européenne. Elle est donc jugée nécessaire à la transition énergétique dans les textes européens.

La transition énergétique passera donc par plusieurs canaux, de l’efficacité au mix énergétique. La volonté politique reste un facteur important dans la rapidité et la fiabilité d'exécution des stratégies de long terme.

Malheureusement les émissions de gaz à effet de serre n’ont quant à elles pas de calendrier politique. C’est pour cela que la place du nucléaire est si importante dans ce dispositif, en termes d’énergie de transition. Il y aura des compromis à trouver en ce sens afin de permettre une transition énergétique acceptable par le plus grand nombre.


Le saviez-vous ?

Grâce au mécanisme des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), vous pouvez financer vos travaux d’efficacité énergétique.
SirEnergies vous accompagne dans cette démarche !

Cliquez ci-dessous pour plus d'informations :

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️

Poursuivre la lecture