Les données des compteurs communicants sont-elles sécurisées ?

il y a 5 mois   •   5 minutes de lecture

Par La Rédaction
Table des matières

Le déploiement du compteur Linky en France a débuté officiellement le 1er décembre 2015 auprès des consommateurs particuliers.

Début 2022, Enedis a presque finalisé son déploiement et près de 90% des consommateurs cibles étaient équipés fin 2021.

Il s’agit d’une révolution pour le monde des particuliers, mais il faut savoir que l'usage des compteurs intelligents est très commun en ce qui concerne les sites de plus grande taille (magasin, bureaux, usine etc.).

Les compteurs communicants améliorent à la fois la gestion du réseau mais aussi les services apportés aux consommateurs. Leur usage fait diminuer le coût global pour la collectivité, ces résultats pourront être observés dans quelques années.

Cependant les données qui transitent par ces compteurs sont-elles sécurisées ? À l’heure où la cybercriminalité se développe à une vitesse vertigineuse il est légitime de s'interroger sur la sécurité des données, de plus dans un secteur sensible tel que l'électricité.

Qu’est-ce qu’un compteur communicant ?

Le compteur communicant Linky

Le Linky est le compteur intelligent déployé par le gestionnaire de réseau Enedis à destination de ses clients particuliers. Depuis 2016 plus de 35 millions de compteurs ont pu être installés à travers la France. Ce compteur permet de stocker puis d’envoyer des données de consommations journalières à une fréquence prédéfinie et modulable.

Ce compteur permet donc de compter les consommations de manière précise, et ne plus attendre le passage d’un technicien Enedis afin de connaître plus précisément ses consommations.

À la différence des anciens compteurs dits électromécaniques, le Linky est numérique. Il permet donc de communiquer directement avec le gestionnaire de réseau de distribution via le CPL (courant porteur en ligne).

Ces informations arrivent dans le concentrateur (généralement situé dans le poste de transformation) auquel est rattaché le site. Elles sont ensuite transmises à Enedis. Cette technologie permet donc de remonter directement les informations dans le système d’information du gestionnaire.

Ce compteur permet donc de donner une meilleure vision des consommations d’un foyer, en rendant ainsi le consommateur acteur de la transition énergétique.

Mais il permet également de remplacer 70% des interventions physiques (selon Enedis) par des actions à distance pour relever les compteurs.

Le compteur communicant Gazpar

Les gestionnaires de réseaux de gaz sont également concernés par ces innovations technologiques en matière de comptage des données. GRDF, qui est l’entreprise chargée de la gestion des réseaux de distribution de gaz a développé son modèle de compteur intelligent. Contrairement au Linky, Gazpar utilise quant à lui des ondes radios afin d’envoyer ses informations de consommation.

Ce boîtier transmet deux fois par jour ses données, l’envoi des informations se fait donc par ondes radio depuis le boîtier jusqu’au concentrateur, sur la fréquence de 169 MHz. Chacun de ses envoi dure moins d’une seconde.

Enfin le concentrateur, généralement situé en hauteur sur le toit d’un immeuble par exemple, va se charger de communiquer les informations de consommation aux systèmes d’information de GRDF via des ondes GSM. Les technologies utilisées sont donc différentes du Linky cependant le fonctionnement global reste identique.

compteur linky avantages
Source : visuel issu de la documentation GRDF - Gazpar

Les compteurs communicants sont-ils obligatoires ?

Il existe une réglementation européenne très claire à ce sujet qui date de 2010. La directive européenne 2009/72/CE prévoyait que 80 % des compteurs installés devaient être communicants à fin 2020. Cette directive a été retranscrite en droit français dans le code de l’énergie : le décret n°2010-1022 qui “rend obligatoire la mise en œuvre des compteurs communicants par Enedis”.

Cette directive ne concerne que les gestionnaires ayant au moins 100 000 points de livraison. Les gestionnaires de réseaux sont donc dans l’obligation de moderniser leurs infrastructures, les compteurs appartiennent au gestionnaire de réseaux. Par conséquent, les compteurs communicants sont effectivement obligatoires. Il faut en revanche préciser qu’il n’existe pas aujourd’hui de dispositions légales claires pour sanctionner un client récalcitrant.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur : le Linky est-il obligatoire ?

Quelles sont les données communiquées par les compteurs communicants ?

Les données communiquées par les compteurs communicants

De manière générale, les compteurs communicants vont envoyer les données de consommation journalières et mensuelles d’un point de livraison à une fréquence choisie. Ainsi en tant que consommateur final, vous pouvez disposer de votre courbe de consommation jusqu'à une granularité demi-horaire (une courbe au pas 30 minutes). Cela dépend du choix du consommateur, il peut l’activer ou le désactiver à volonté via son espace client.

mon compteur communicant
Source : CNIL

De par son comptage fin des consommations, le Linky permet également de récupérer la puissance maximale atteinte. Les données sont globales par rapport au logement et ne donnent pas de détails sur la consommation de chaque appareil.

Pour réaliser ce genre d'opération, il est nécessaire de brancher de nombreux capteurs directement sur les appareils.

Quel est le rôle de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) dans la protection des données ?

C’est la CNIL qui se charge de protéger les intérêts des consommateurs français en matière de données personnelles. Il s’agit d’une autorité administrative indépendante à l’image de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) qui peut avoir recours à des sanctions dissuasives.

Par exemple, la CNIL a mis en demeure le fournisseur d'énergie Direct Énergie car elle estimait abusive la manière de recueillir le consentement des clients pour l’exploitation de leurs données. Des données qui, selon la loi, « ne peuvent cependant être recueillies qu’après avoir obtenu le consentement des personnes concernées ».

Le rôle de la CNIL revêt une importance particulière depuis le règlement européen relatif aux données personnelles (RGPD).

Comment accéder à ses propres données de consommation ?

L’accès aux données de consommation et aux index de consommation a été simplifié avec l’arrivée du Linky. Les clients peuvent visualiser ou télécharger leurs données directement depuis leur espace client. Ils peuvent passer par leurs fournisseurs d’énergie, qui se doivent de récupérer leurs données et de les exposer.

graphique compteur linky
Source : espace client EDF

Mais ils peuvent également créer un compte sur le site d'Enedis, afin de visualiser ou télécharger leurs données.

graphique compteur linky
Source : espace client ENEDIS

grdf compteur gazpar
Source : GRDF

Il faut à ce titre saluer les efforts de digitalisation et mise à disposition des données de la part d'Enedis afin de donner accès à ces données. Cela représente un travail considérable en termes de gestion des systèmes d’information.

Les compteurs communicants existent depuis de nombreuses années dans le paysage de l’énergie. En électricité on peut notamment citer les compteurs SAPHIR ou PME-PMI qui continuent aujourd’hui d’équiper les entreprises. Leur démocratisation auprès des particuliers est apparue avec les Linky et Gazpar.

À l’heure de la transition énergétique, il est crucial que les consommateurs deviennent des acteurs de l’énergie. Les entreprises et associations ont tout intérêt à exploiter ces données pour accélérer la sobriété énergétique.

Cela passe notamment par une connaissance de leurs données liées à l’énergie, pour que l’on puisse chacun prendre des mesures nécessaires concernant entre autres, le gaspillage énergétique.

Enfin, c'est grâce à la modernisation du réseau qu'Enedis rend possible les opérations d'autoconsommation. Opérations qui vont en faveur de l'environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique.

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️

Poursuivre la lecture