Hausse des prix de l'électricité : La CRE modifie la définition des offres à tarification dynamique

il y a un mois   •   6 minute de lecture

Par Emmanuel Sire
Table des matières

Initialement la directive européenne 2019/944 du 5 juin 2019 établissait que chaque fournisseur d'électricité de plus de 200 000 clients était dans l’obligation de proposer une offre de tarification dynamique à ses clients même résidentiels.

La délibération de la CRE n°2021-135 avait défini les offres à tarification dynamique que les fournisseurs de plus de 200 000 sites auront l'obligation de proposer au 1er juillet 2023, en plus de leurs autres offres de fourniture.

Les offres à dynamiques permettent d’envoyer un signal prix intéressant pour tous les clients capables de moduler leur consommation en période de pointe. À l’heure de la transition énergétique il est important de pouvoir bénéficier de tous les moyens de flexibilité au service du réseau d’électricité.

Ces offres présentent néanmoins des difficultés de commercialisation lorsque les prix de l’énergie atteignent des sommets comme c’est le cas actuellement. À ce titre on peut noter la cessation d’activité du fournisseur Barry, qui a définitivement arrêté son activité en France et son offre à tarification dynamique suite à l’envolée des prix.

Qu’est-ce qu’une offre à tarification dynamique ?

Une offre qui reflète les variations de prix sur les marchés de court terme

Il existe plusieurs types de contrat d’électricité. Certains sont indexés sur les prix de marchés, certains sont réglementés, tout dépend du pricing effectué par le fournisseur d'électricité.

Selon la gestion des risques et la stratégie de l’entreprise, les fournisseurs d’énergie sont aujourd’hui capables de proposer différents contrats.

Certains contrats proposent plusieurs achats dans l’année (contrat dit “à clic”) ou des moyennes de prix de différents produits. Tout dépend de la maturité et de l’appétence au risque du client. À noter qu’en ce qui concerne les particuliers ce genre d'offres est beaucoup moins développé.

Le code de l’énergie définie les offres à tarifications dynamiques comme étant :

« Les offres dont le prix de l’énergie est indexé, pour au moins 50%, sur un ou plusieurs indices de prix des marchés de gros au comptant (marché journalier ou infrajournalier), et qui reflètent les variations de ces prix de marché a minima au pas horaire ».

Il s’agit donc d'offres dont le prix (a minima 50%) est indexé sur les variations réelles des marchés de court terme de l'électricité : le marché Day-Ahead (Spot), ainsi que le marché Intraday.

Ces offres sont censées inciter les clients à suivre ces variations et ainsi déplacer leurs consommations lorsque le prix est le moins cher. De ce fait, cela réduit la tension sur le réseau lors des périodes de pointe et cela permet au client de réduire le coût final de sa facture d’électricité. Cela demande au client de pouvoir faire preuve de réactivité afin de moduler sa consommation d’électricité.

L’impact des offres à tarifications dynamiques sur la flexibilité du réseau électrique

Les offres à tarifications dynamiques ont pour but d’inciter les clients à déplacer leurs productions ou plus généralement leurs activités.

Elles constituent en cela un outil de réduction de la demande d'électricité en période de pointe.

Ce principe existe depuis l'existence d'offres de fourniture dites “heures pleines / heures creuses” qui repose sur la même incitation. Plusieurs types de ce type ont vu le jour, tels que les contrats EJP, ou les contrats à pointe mobile qui proposent toutes des prix différents selon la tranche horaire.

Si une grande partie des clients se mettent à répondre à ces signaux tarifaires et ainsi déplacer leurs consommations en période dite “creuse” lorsque les prix sont plus bas, on peut imaginer que la gestion du réseau sera grandement facilitée pour le gestionnaire de réseau. Le but de la directive européenne était donc d’imposer aux fournisseurs d’énergie (supérieur à 200 000 clients) de proposer ces offres au plus grand nombre.

Ces offres reflètent les variations de prix au plus juste, pour pouvoir permettre aux clients de profiter de baisse de prix, cependant cela suppose que le client est également plus exposé aux variations à la hausse des marchés. Lorsque les prix de l'électricité explosent à cause de tensions géopolitiques majeures, ces offres deviennent alors beaucoup plus risquées pour les clients, car très exposés aux variations haussières du marché.

Pour en savoir plus sur l’évolution des prix de marché des dix dernières années, n’hésitez pas à consulter notre article dédié.

électricité


La CRE décide d’élargir la définition d’offre à tarification dynamique suite à l’envolée des prix de l’électricité

Une définition d’offre à tarification dynamique moins risquée pour le consommateur

L’évolution spectaculaire des prix du gaz, et la faible disponibilité du nucléaire ne font qu’accentuer la tendance haussière des marchés de l'électricité. De nouveaux records ont été atteints en France et partout en Europe suite aux tensions géopolitiques entre l’Ukraine et la Russie qui secouent le vieux continent.

Suite à cela, les offres à tarifications dynamiques perdent en attractivité pour la majorité des clients exposés à ces variations de prix. La CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) a donc décidé d’élargir la définition d’offre à tarification dynamique, en retenant de manière temporaire certaines offres qui avaient été initialement retirées du projet.

Il s’agit des offres dites à « effacements indissociables de la fourniture » (EIF). Selon l’article R. 271-2 du code de l'énergie, ces offres se caractérisent par des périodes mobiles signalées avec un préavis au consommateur (signal envoyé directement au consommateur tels que les signaux PP1 / PP2), au cours desquelles le prix est plus élevé que le reste de l'année.

Il s’agit donc d'offres moins risquées pour le consommateur car le prix ne varie pas d’heure en heure mais plutôt à la journée ou sur une période distincte signalée en avance.

Ces offres protègent les consommateurs des variations extrêmes des prix et font déjà partie du paysage de l'électricité en France. Elles sont également plus simples à comprendre et à appréhender pour les clients que des offres indexées sur des marchés complexes.

hausse des prix


Le réchauffement climatique accroît le besoin en offre de flexibilité

Comme nous l’avons vu, ce dispositif est temporaire et devrait prendre fin en 2026. Il répond à une situation exceptionnelle initiée dès mars 2020 avec le Covid 19.

Cependant nous sommes en droit de penser qu'à l'avenir le besoin de flexibilité va se développer de manière importante.

La transition des énergies fossiles vers un système durable suppose une augmentation de l’électricité dans nos usages et ainsi une augmentation des quantités d’électricité transportées sur le réseau. L’électricité va augmenter sa part dans la production d’énergie primaire afin de réduire celle des hydrocarbures.

On voit déjà les conséquences du réchauffement climatique, et la sobriété énergétique ainsi que la flexibilité sont des atouts précieux dans cette transition. Le fait de démocratiser ce genre d'offres peut avoir un impact sur les tensions du réseau.

Il existe en ce sens plusieurs moyens afin de réduire le prix de sa facture d'électricité en stoppant ou en réduisant sa production. Le client peut aller plus loin dans cette démarche et procéder à des opérations d'effacement ou faire de l’autoconsommation sur certaines périodes horaires. Cela suppose un accompagnement par un professionnel de l’énergie afin de vous permettre de mettre en place une véritable stratégie de réduction de coût.

Le défi écologique actuel nous pousse à revoir nos modes de consommation et de production d'énergie. La transition ne se fera que si tous les acteurs et citoyens y participent en s’interrogeant sur leurs propres habitudes.

Il est certain que si la flexibilité de la demande d’électricité augmente, cela aura un effet bénéfique sur la gestion des réseaux électriques.

Les offres à tarifications dynamiques peuvent participer à cette transition en rendant les clients résidentiels comme professionnels responsables de leurs consommations, et acteurs du marché. Cela suppose également d’avoir un regard plus attentif et précis sur les marchés de l'énergie à l’avenir.


Le saviez-vous ?

Restez alerté sur la fluctuation des prix de marché : nous vous donnons la possibilité de recevoir gratuitement tous les matins les prix de clôture en gaz et en électricité de la veille par SMS, ainsi que les signalements des jours PP1 et PP2.

Cliquez ci-dessous pour plus d'informations :

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️