Comment changer de fournisseur de gaz ?

il y a 6 mois   •   4 min de lecture

Par Emmanuel Sire
Table des matières

Depuis les années 2000, le marché du gaz français s’ouvre progressivement à la concurrence sous l’impulsion de l’Union européenne. Tout d’abord en 2000 avec les grands clients industriels qui consomment plus de 237 GWh/an. Ensuite en 2003 avec des clients plus petits, de plus de 80 GWh/an de consommation. Enfin en 2004 et 2007, ce sont respectivement le marché des entreprises et celui des particuliers qui s’ouvrent à la concurrence.

Les questions que l’on peut se poser sont les suivantes : comment changer simplement de fournisseur de gaz ? Quels sont les risques associés ? Et surtout à quel prix ?

Aujourd’hui, sur le marché de la fourniture de gaz, la concurrence bat son plein en France. Malgré cela, il reste des efforts à faire concernant la démocratisation de ces nouvelles offres.

Ce graphique issu de l'observatoire des marchés de détails publié par la CRE illustre l'ouverture des clients aux offres des fournisseurs alternatifs de gaz en France.
Graphique illustrant le degré de connaissance de l’ouverture du marché du gaz en France

Comme nous pouvons le constater selon la typologie de client, le marché est plus ou moins ouvert à la concurrence.

La proportion d’offres de marchés est de 80% pour les sites sur le réseau de transport. C’est-à-dire généralement des entreprises industrielles de grande taille. Les 20% restants représentent des clients industriels ayant souscrit une offre de marché auprès d’un fournisseur historique tel qu'EDF ou Engie. Le tarif réglementé du gaz n’existe plus pour cette catégorie de client.

Tandis qu’elle est de 36% pour les particuliers. Les clients PME sont quant à eux concernés à plus de 60%.

On constate donc que les principes de changement de fournisseurs concernent tous les types de clients. Particulièrement les entreprises tertiaires et industrielles, soucieuses de réduire le prix du kWh de gaz sur leurs factures.

Comment changer simplement de fournisseur de gaz ?

Une démarche simple

Tout d’abord, il faut savoir que les démarches sont rapides à effectuer, car votre seul interlocuteur est votre nouveau fournisseur. En effet, ce dernier va contacter le gestionnaire de réseau (GrDF ou GRTGaz) pour demander la gestion de votre contrat. Il va demander ainsi la résiliation de votre précédent contrat. C’est une démarche simple et rapide.

Il suffit donc de contacter le nouveau fournisseur choisi et lui demander de souscrire un nouveau contrat. Il faut au préalable connaître les besoins du client en ce qui concerne l’utilisation et la consommation de gaz. Un changement de fournisseur est également l’occasion de faire le point sur la situation et d’éventuellement modifier son contrat.

Le choix du nouveau contrat se fait sur plusieurs critères :

  • Le prix du gaz
  • La qualité du service client
  • Les services proposés par le fournisseur

Il existe différents usages du gaz pour des procédés industriels ou du chauffage. La souscription de capacités auprès de GrDF peut également être modifiée en fonction des procédés utilisés. Changer de fournisseur de gaz est l’occasion de revoir ses différents paramètres.

Les sites de consommation de gaz de grande taille sont appelés des sites à souscription. Pour cela, les entreprises concernées doivent indiquer leurs niveaux de consommation maximale journaliers au gestionnaire de réseaux. Cela se fait par la souscription d’une capacité.

Cela peut s’apparenter à la souscription de puissance électrique, élément essentiel d’un contrat de fourniture d'électricité. Cependant, ces deux marchés sont très différents. En effet, il s’agit de deux énergies aux propriétés physiques très différentes, on peut par exemple stocker du gaz, à grande échelle à contrario de l'électricité. De plus, le gaz consommé en France est en grande partie importé et nécessite une organisation particulière (gazoducs ou méthaniers).

C’est précisément cette organisation qui permet aux fournisseurs de proposer des offres de gaz naturel à prix fixe ou variable en toute sérénité.

Le rôle du courtier en énergie est notamment d’éclairer les entreprises sur ces questions.

Une démarche gratuite et rapide

Il faut également souligner que cette démarche est entièrement gratuite. Il est possible que votre ancien fournisseur vous facture un rattrapage de consommation à la fin de votre contrat dans le cas de client particulier ou entreprise.

Néanmoins, la prestation de changement de fournisseur est en elle-même gratuite.

Focus sur la durée des contrats pour les professionnels et collectivités

Néanmoins, il faut bien distinguer les particuliers des professionnels sur ce point. En effet, pour pouvoir souscrire sereinement à une offre de gaz, il faut prendre en compte la date de fin de contrat pour les clients professionnels. Les clients engagés dans ce genre de contrat doivent attendre l’échéance de leur contrat avant pouvoir en souscrire un nouveau. Au risque de devoir des pénalités de résiliation anticipée.

Quels sont les risques d’un changement de fournisseur de gaz ?

Aucun risque de coupure de gaz

Souvent un changement de fournisseur fait craindre des coupures de gaz à certains clients. Comme nous l’avons dit, le réseau de distribution ainsi que celui de transport sont gérés par les gestionnaires de réseaux. GRTGaz, TEREGA et GrDF couvrent la majorité du réseau gazier français.

Il faut donc suivre la prestation de changement de fournisseur. Les fournisseurs et le gestionnaire de réseau vont échanger des informations, mais en aucun cas la fourniture de gaz n’est arrêtée. La continuité du service est assurée en permanence par les gestionnaires de réseaux de gaz.

Selon la réactivité des différents services client, la procédure peut prendre jusqu'à quelques jours. Néanmoins, il faut rappeler qu’il s’agit d’une prestation généralement rapide et bien connue des gestionnaires de contrat.

Aucun risque contractuel

Cette démarche est gratuite, elle ne comporte également aucun risque contractuel. Il est tout à fait possible pour un client  d’opter pour un fournisseur alternatif. Puis à l’issue de ce contrat de revenir chez le fournisseur historique.

Bien entendu, dans le cas d’un client professionnel, il faudra respecter les dates de fin de contrat comme expliqué précédemment.

Conclusion

Un changement de fournisseur de gaz, c'est :

  • Totalement gratuit
  • Une démarche rapide et simple
  • Aucun risque de coupure
  • Ni de risque contractuel

Le nouveau fournisseur se charge de toutes les démarches de changement de contrat. La démarche est donc simplifiée afin d’inciter les clients à mettre en concurrence les fournisseurs de gaz.

Il s’agit d’une opportunité de réduire ses factures de fourniture de gaz. Cette démarche permet ainsi de mettre en place une stratégie de gestion de l’énergie de votre entreprise rapidement et sans frais.

N’hésitez pas à vous documenter sur les différents types d’offres auprès de votre courtier en énergie spécialisé SirEnergies. Il existe sûrement une offre plus intéressante pour vous auprès de l’un des 22 fournisseurs de gaz en France. Vous savez désormais que cette démarche est sans risques !

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️

Continuer de lire