Comment choisir une offre de fourniture d’électricité ?

il y a 2 jours   •   6 min de lecture

Par Guillaume Sagliet
Table des matières

Il est parfois assez complexe de bien choisir son offre de fourniture d’électricité. En effet, il existe aujourd’hui, tout un ensemble de nouvelles offres d’électricité. Il est difficile de naviguer parmi des offres « vertes », « dynamiques » ou encore des offres « à prix de marché ».

Nous allons donc tenter de vous guider dans cet univers. En effet, il existe de grandes catégories d’offres qu’il convient de connaître. Une fois en tête, il est beaucoup plus facile de s’y retrouver parmi toutes ces notions.

L’ouverture des marchés de l’électricité en France est en partie responsable de ces difficultés de compréhension. La cohabitation entre des offres à prix régulés par l’État ainsi que des offres dites de « marchés » peut parfois être déroutante.

Néanmoins, il ne faut pas forcément en déduire que cette libéralisation est nocive pour notre secteur, bien au contraire ! Le nombre de fournisseurs alternatifs a fortement augmenté et les idées également. L’innovation des offres est l’un des piliers de la transition énergétique. En effet, c’est en donnant les moyens au consommateur de réguler sa consommation qu’il pourra œuvrer pour la transition énergétique.

Aujourd’hui le marché français de l’électricité est en pleine effervescence. L’apparition de nouvelles offres peut également représenter une opportunité pour les entreprises.

Par exemple, souscrire une offre à une tarification dynamique (si l’on est capable de moduler sa consommation en temps réel) peut engendrer des économies pour les entreprises concernées.

Les offres au tarif réglementé de vente (TRV)

Le Tarif Réglementé de Vente (TRV) résulte d’une proposition des pouvoirs publics (de la CRE à l’État). Il n’est proposé que par EDF ainsi que par les Entreprises Locales de Distribution (ELD) pour ce qui est de l’électricité. Il s’agit donc des fournisseurs historiques et du fameux tarif Bleu. Le TRV est un prix qui varie de manière annuelle.

Il ne concerne que les particuliers aujourd’hui en France. Il s’agit d’un prix de l’électricité fixe pour chaque année, avec différentes options telles que les heures pleines et creuses.

La fin des tarifs réglementés  est souvent annoncée face aux pressions de l’Union européenne. Cependant, contrairement aux offres de gaz naturel, ils perdurent dans le secteur de l’électricité.

Évolution du tarif réglementé

Le TRV se calcule en additionnant plusieurs composantes :

  • Le tarif de transport de l’électricité (TURPE)
  • Le coût de commercialisation, qui inclut une rémunération normale
  • Le coût d’approvisionnement en énergie : un coût d’approvisionnement de la part relevant de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH) ; un complément de fourniture, sur les marchés de gros de l’électricité
  • Le coût d’approvisionnement en capacité, lié au mécanisme de capacité

Les offres à prix de marché

A contrario des offres TRV, les offres de marchés varient uniquement selon les marchés de gros de l’électricité. Chaque fournisseur achète des volumes d’électricité sur la bourse de l’électricité. Les prix des contrats varient selon la saison, les périodes concernées et la marge que va ajouter le fournisseur d’électricité.

Les offres de marchés à prix fixe

Il est donc possible d’avoir un contrat à prix fixe avec une offre de marché. Le fournisseur va en acheter un une fois les volumes du contrat sur les marchés et ainsi obtenir un prix fixé sur 1 ou 2 ans.

Il faut donc pour cela être à l’affût des variations de marché et attendre le moment adéquat. Il est pour cela essentiel d’être accompagné par des spécialistes du secteur. C’est une manière de réduire ses coûts en énergie tout en sécurisant son approvisionnement.

Les offres de marchés à prix indexé

Sur les marchés, il existe différentes façons de couvrir un contrat d’électricité. Il est possible d’acheter les volumes correspondants en une fois (dans le cas d’un prix fixe). Mais il est également possible d’indexer le prix d’un contrat aux variations des prix de marché.

On prend alors en compte le profil de consommation du client puis on achète les volumes sur le marché.

Pour comprendre ces offres, il est nécessaire de faire un rappel sur le fonctionnement des marchés :

En effet, il existe différents marchés de l’électricité selon la période de temps concernée.

  • Le marché à très court terme : l’infrajournalier : sur ce marché il est possible d’acheter de l’électricité pour livraison le jour même (jusqu’à 1 h avant l’heure concernée).
  • Le marché Day Ahead : il est possible d’acheter des volumes la veille pour le lendemain.
Évolution des prix DA en France
Source : EPEX SPOT

  • Et enfin les marchés de long terme qui permettent d’acheter des volumes pour de longues périodes comme des années ou des trimestres à venir.

Les fournisseurs peuvent donc créer des offres de fourniture différentes, comme un prix fixe ou totalement indexé. Le prix final du contrat sera le plus souvent une moyenne des prix à une maille mensuelle ou journalière.

Ils proposent également des contrats hybrides, avec une partie des volumes fixés à l’avance sur les marchés long terme. Ainsi qu’une partie laissée indexée sur les variations des marchés de court terme. De cette façon, le risque du contrat est réduit. Tout cela dépend de la stratégie de risque mise en place chez le client.

Les contrats à « click »

Comme nous l’avons vu, les marchés de l’énergie sont très volatils. Les fournisseurs proposent des contrats dans lesquels la consommation des clients va être couverte en 3 ou 4 achats sur les marchés.

Prenons l’exemple d’une entreprise qui consomme 20 GWh d’électricité par an. Cette dernière pourra ainsi sécuriser sa consommation annuelle en quatre achats de 5 GWh. Son prix final sera la moyenne de ses achats. Cela permet de mitiger son risque et de profiter des baisses de prix sur les marchés.

Cependant, il existe un risque, intrinsèque aux marchés financiers. Ces offres sont réservées aux clients qui consomment plus d’une dizaine de GWh par an.

Comment choisir son type de contrat d’électricité ?

Les TRV ne sont plus disponibles pour les sites supérieurs à 36 kVA depuis quelques années. Chaque entreprise doit pourtant bien signer un contrat de fourniture d’électricité. Comment choisir une offre qui correspond à ses besoins ?

Segmentation pour différencier les profils de puissance - Source : Enedis / RTE
Segmentation pour différencier les profils de puissance - Source : Enedis / RTE

Le temps et le budget à votre disposition pour traiter les opérations liées aux contrats d’énergie

Un des facteurs les plus importants est les ressources à votre disposition pour gérer vos contrats.

Pour certaines entreprises le budget énergie représente une charge financière importante. Il n’est pas rare de voir des acheteurs spécialisés dans ce domaine ou des consultants externes. Dans ce cas, il est possible pour les fournisseurs de proposer des offres structurées et complexes.

Généralement ces acheteurs suivent les tendances de prix de marché et peuvent ainsi saisir des opportunités. Malheureusement toutes les entreprises ne peuvent se permettre d’internaliser une telle activité. Dans ce cas, il est intéressant d’être accompagné d’un conseil spécialisé dans le secteur de l’électricité.

L’aversion pour le risque budget

Il existe plusieurs opérations financières qu’il est possible de réaliser dans un contrat d’électricité. Tout cela va dépendre de la stratégie de risque mise en place au sein de l’entreprise. Ces opérations sont fortement corrélées aux variations de prix de marché.

Elles comportent donc un risque qu’il est possible de mesurer. Cela fait partie de la stratégie de couverture pratiquée par l’entreprise.

Il est également possible de réaliser des opérations intéressantes d’un point de vue financier. On peut citer des opérations de rachat de droits ARENH ou des click au moment opportun.

Certaines entreprises sont plus préoccupées par des problématiques de budget et de visibilité. Il conviendra alors de sélectionner une offre à prix fixe pour connaître à l’avance votre budget énergie.

Le consommateur maîtrise sa consommation

Progressivement on voit le consommateur s’approprier le marché de l’électricité. Ces offres qui n’existaient pas au temps du monopole d’EDF-GDF permettent aux clients d’être impliqués dans leurs consommations.

En effet, les offres indexées nécessitent d’être flexible sur sa demande en électricité. Pour tirer le meilleur de ses offres, le client va adapter sa consommation aux variations de prix. Ainsi les pics de demande peuvent être lissés et cela est bénéfique à l’ensemble du système électrique.

Les gestionnaires de réseaux profitent également largement de ces évolutions de comportement. Néanmoins, il faut rappeler que ces offres ne sont pas forcément démocratisées aujourd’hui en France.

Tout ce qui concerne les offres d’électricité d’origine renouvelable est également directement liée à l’implication des clients. En effet, la transition énergétique nécessite que l’on change progressivement nos habitudes. Le fait de choisir ce genre d’offres stimule le secteur des renouvelables.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire notre article “Qu'est-ce que l’énergie renouvelable ?”.

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️

Continuer de lire