Qu'est-ce que l'autosuffisance énergétique ?

il y a 7 mois   •   5 minute de lecture

Par La Rédaction
Table des matières

Atteindre l'autosuffisance énergétique est un rêve caressé par de nombreuses maisons, collectivités et associations. Ses avantages sont nombreux. Avec l'assouplissement des réglementations et les dispositifs incitatifs, l'autoconsommation est désormais une réalité, pour peu qu'on s'en donne les moyens.

Cela implique toutefois de profonds bouleversements pour obtenir une indépendance énergétique. Avant de se lancer dans un tel projet, il est important de clarifier cette notion. SirEnergies vous explique ce qu'est l'autosuffisance énergétique.

Bien comprendre l'autosuffisance énergétique - Définition

L'autosuffisance énergétique ou l'autonomie en énergie désigne la capacité d'un bâtiment ou d'une maison à produire totalement ou tout au moins partiellement sa propre énergie. Cela concerne essentiellement la production d'électricité et du chauffage. Cette pratique vise à économiser de l'énergie.

Un bâtiment ou une maison autonome d'un point de vue énergétique ne fait appel à aucun réseau de gaz et d'électricité nationaux. Pour subvenir à vos besoins dans une telle résidence, vous devez faire appel à différents moyens de production de l'énergie afin d'alimenter les appareils électriques, l'eau chaude sanitaire et le chauffage.

L'autosuffisance énergétique est le plus souvent un choix des propriétaires notamment pour des raisons écologiques et économiques. Elle peut également être une imposition. C'est par exemple le cas lorsque le bâtiment ou la résidence est isolé géographiquement sans possibilité d'être reliée au réseau d'électricité, d'eau et de gaz.

autosuffisance énergétique

Comment atteindre l'autonomie énergétique ?

Atteindre l'indépendance énergétique revient à vivre seulement de vos propres ressources en énergie. Cela suppose de profonds changements au sein du bâtiment ou de la collectivité.

Un investissement initial plutôt conséquent sera nécessaire pour réaliser un tel projet, mais ces coûts seront aisément amortis à long terme. Un bâtiment autonome énergétiquement permet aux résidents d'utiliser de l'électricité, de se chauffer et de produire de l'eau chaude en toute indépendance des réseaux. Pour y parvenir, de nombreux changements doivent être opérés dans la pratique.

Les préliminaires

Un bâtiment indépendant d'un point de vue énergétique doit au préalable être convenablement isolé. Avec l'isolation des murs, de la toiture et du sol, les besoins en chauffage seront sensiblement réduits. Cela permet de trouver plus aisément des solutions locales pour le chauffage et de réaliser une certaine économie d'énergie.

De même, l'exposition du bâtiment est un facteur important. Elle permet en effet de bénéficier de façon optimale de l'énergie solaire qui réchauffe sans frais le bâtiment. Des protections solaires peuvent également être ajoutées afin de préserver le confort en été.

Et pourquoi pas un mur végétalisé pour une note de fraîcheur en période estivale ? En ce qui concerne la ventilation, un puits canadien est l'idéal. Cet équipement ne consomme pas d'énergie et vous permettra de profiter de la température constante du sous-sol.

La production d'électricité

Rien de mieux que le passage aux énergies renouvelables pour produire sa propre électricité et s'affranchir par la même occasion du réseau électrique. Cela passe entre autres par l'installation des panneaux photovoltaïques, le recours à l'éolien ou même à l'énergie hydraulique.

Le choix de l'une de ces technologies ou de leur combinaison dépend essentiellement de la région. Vous privilégierez par exemple les éoliennes dans les régions ventées, l'hydraulique à proximité d'une source d'eau et le solaire dans une zone bien ensoleillée.

Avec le solaire, les panneaux photovoltaïques captent les rayons du soleil et les transforment en énergie continue. La présence d'un onduleur permet de convertir celui-ci en courant alternatif. Le solaire est sans doute la forme d'énergie la moins contraignante, mais également la moins coûteuse. L'éolienne par exemple est bien plus onéreuse sans oublier la grande contrainte en ce qui concerne sa zone d'implantation.

Dans la mesure du possible, une combinaison s'avère plus intéressante puisqu'il s'agit d'énergies intermittentes, c'est-à-dire des énergies qui ne fonctionnent pas tout le temps. Même lorsqu'elles sont présentes, elles n'offrent pas toujours la même intensité, ce qui peut être problématique pour un bâtiment autonome.

Un moyen de lutte efficace contre l'intermittence de ces énergies est de vous munir de plusieurs batteries pour le stockage de l'électricité. Le surplus conservé en période de pic de production pourra être utilisé plus tard (le soir par exemple dans le cas du solaire).

Le chauffage autonome

Le chauffage d'un bâtiment est relativement aisé lorsqu'il est bien isolé. Les énergies renouvelables et celles disponibles localement sont les plus utilisées pour le chauffage d'un bâtiment autosuffisant en énergie.

La ressource locale la plus disponible est souvent le bois utilisé dans une cheminée ou un poêle. Les poêles à bois à accumulation sont par exemple un excellent choix en particulier lorsqu'ils assurent le chauffage prolongé de grandes surfaces.

Quant aux maisons qui disposent d'un circuit de chauffage central, l'utilisation des poêles bouilleurs également appelés poêles hydro, sont un choix judicieux. Ce type d'appareil est raccordé au circuit d'eau pour chauffer l'intégralité du bâtiment et produire également de l'eau chaude sanitaire.

De même, vous pouvez vous servir de panneaux solaires thermiques pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire. Le terme chauffe-eau solaire est souvent employé dans le cas de la seule production d'eau chaude contrairement au système solaire combiné utilisé également pour le chauffage.

Cette installation comprend des panneaux solaires installés sur le toit ou au sol sur un support incliné sans oublier un grand ballon d'eau. Il est également possible de combiner le solaire et le bois. Cela permet d'exploiter de façon optimale ces deux sources d'énergie. Le bois sera par exemple utilisé lorsque le niveau d'ensoleillement n'est plus suffisant.

Les avantages et les inconvénients de l'autosuffisance énergétique

L'autosuffisance énergétique présente de nombreux avantages, mais également des inconvénients.

autoconsommation avantages inconvénients

Les avantages de l'autosuffisance énergétique

Avec un bâtiment autosuffisant en énergie, vous réduisez considérablement son impact environnemental. Vous êtes également indépendant des réseaux d'électricité, de gaz et d'eau, ce qui implique la disparition des factures associées à ces services.

Des économies considérables sont donc à prévoir, ce qui cadre bien avec la politique de transition énergétique initiée par le gouvernement. C'est d'ailleurs pour cela que vous pouvez bénéficier de subventions de l'État ou des aides locales. C'est par exemple le cas de l'éco prêt à taux zéro pour les travaux de rénovation énergétique.

De plus, l'autosuffisance énergétique est très pratique pour les entreprises qui ont une totale liberté sur le choix des systèmes et des matériaux utilisés. Vous participez également au désencombrement des réseaux français.

Les inconvénients de l'autosuffisance énergétique

Le principal frein à l'autosuffisance énergétique est l'investissement de départ assez élevé. De plus, les dysfonctionnements sont toujours à prévoir. Lorsqu'ils surviennent, le réseau ne prendra pas le relais puisqu'aucun raccordement n'a été fait.

Il n'est pas non plus rare que les intempéries nuisent à la production de l'énergie. La pluie et la neige par exemple peuvent occasionner des dégâts. D'où l'importance d'opter pour des équipements de qualité. L'installation de l'ensemble de ces équipements nécessite également de l'espace aussi bien à l'intérieur (ballons solaires, poêles) qu'à l'extérieur (panneaux solaires, éoliens, récupérateurs d'eau de pluie…).

L'autosuffisance énergétique est l'état d'un bâtiment ou d'une maison indépendante des réseaux d'électricité, de gaz et d'eau. Elle présente de nombreux avantages comme les économies d'énergie réalisables et est bien en phase avec la transition énergétique amorcée par le gouvernement.

N'hésitez pas à consulter notre article pour savoir "En quoi un courtier en énergie peut-il vous faire gagner du temps ?"

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️

Poursuivre la lecture