Électricité - Quels sont les scénarios de délestage ?

il y a 2 mois   •   5 minutes de lecture

Par Emmanuel Sire
Table des matières

L’hiver prochain risque d'être tendu sur le réseau électrique français si la majorité des centrales nucléaires restent à l'arrêt. Il reste une incertitude malgré les récentes annonces de redémarrage.

Le gestionnaire du système électrique dispose alors de plusieurs moyens afin de gérer ses différentes tensions. Le délestage en est une, qui est utilisée uniquement si les autres moyens à sa disposition ne sont plus disponibles ou déjà épuisés.

Il est assez rare de voir ce dispositif être déclenché, cependant les récentes tensions sur les marchés et l’indisponibilité des centrales remettent ce sujet sur le devant de la scène.

Qu'est-ce que le délestage ? Quels sont les impacts du délestage électrique sur les entreprises ? Et quels sont les différents scénarios de délestage en France pour 2023 ? Réponse dans cet article.

Qu'est-ce que le délestage ?

Le principe du délestage dans un réseau électrique est assez simple. Il s’agit, de l'arrêt volontaire de l'approvisionnement en électricité d'un ou de plusieurs consommateurs pour rétablir l'équilibre entre la production et la consommation sur le réseau et ainsi préserver la fréquence autour de 50 Hertz.

Il s’agit de l’un des derniers moyens dont disposent les gestionnaires de réseau afin d’éviter des chutes en cascades de tension et de fréquence.

Pour éviter un effondrement du système électrique, on cesse d’alimenter certaines zones.

Comme nous vous l’avions expliqué dans notre précédent article sur le Black-out électrique, un problème d’équilibre entre la production et la consommation d'électricité peut enclencher une réaction en cascade. Pour éviter cela, le délestage est un moyen de dernier recours.

Il est également possible de s’équiper de délesteur afin de couper l’alimentation électrique de certaines installations au sein des entreprises et même chez les particuliers.

Pourquoi faire un délestage électrique ?

Délestage électrique : À quel moment ?

L'électricité est une énergie qui ne se stocke pas à grande échelle. Cependant elle a pour caractéristique physique de devoir maintenir un équilibre parfait entre l’offre et la demande.

Lorsque la consommation excède la production, l’équilibre de tout le système électrique est en péril. C’est l’une des principales missions des gestionnaires de réseaux de veiller à maintenir cet équilibre.

Pour cela, ils disposent de plusieurs moyens d’intervention. Il existe par exemple plusieurs réserves de puissances prêtes à soutenir la fréquence du réseau si une centrale nucléaire venait à se déconnecter brutalement.

L’un de ses moyens est le délestage électrique. Il intervient principalement dans deux cas de figure :

  • Un délestage manuel qui est prévu lorsqu’il existe une pénurie d'électricité dans un endroit précis (si une centrale venait à s'arrêter ou une ligne d’interconnexion endommagée) ;
  • Un délestage automatique si cela arrive subitement suite à une catastrophe naturelle ou une tempête

Les différentes formes de délestages électriques

On distingue 4 formes différentes de délestage électrique :

  • Le délestage sur ordre, déclenché par le gestionnaire de réseau ;
  • Le délestage sur comptage de l'énergie ;
  • Le délestage sur seuil de puissance ou de fréquence, il s’agit d’une mesure déclenchée lorsqu’un groupe de site dépasse le seuil de puissance ou le seuil de fréquence limite sur la zone .

Ces mesures ne sont pas toutes déclenchées au même moment, tout dépend de la situation mais cette mesure reste exceptionnelle.

En France, les résultats opérationnels des gestionnaires de réseaux ENEDIS et RTE restent tout de même très robustes, le temps de coupure moyen est l’un des plus faibles en Europe.

Le délestage a parfois été utilisé avec parcimonie, mais les tensions à venir l’hiver prochain nous laissent à penser que son utilisation sera nécessaire. Tout cela va dépendre du niveau de disponibilité des centrales nucléaires d’EDF.

Les marchés de l’énergie restent très tendus avec pour cause principale le conflit en Ukraine, cette situation exceptionnelle nécessitera peut-être l’usage de mesure telle que le délestage.

delestage électrique


Quels sont les impacts du délestage électrique sur les entreprises ?

Si la situation du réseau est tellement critique qu’il est nécessaire de déclencher des mesures de délestage automatique, les entreprises concernées vont subir un arrêt d'alimentation en électricité de leurs sites. Cela peut-être très préjudiciable mais cette mesure répond à une situation d’urgence.

Le Plan de Défense du Réseau de Transport d'Électricité prévoit 5 mesures, et le délestage automatique en est la dernière. Avant cela, certaines entreprises ayant passé un contrat d'interruptibilité peuvent être appelées afin de couper leur alimentation. Ces arrêts sont rémunérés selon les termes du contrat et donc anticipés par les entreprises concernées a contrario du délestage.

Qui est concerné par le délestage électrique ?

Le délestage électrique peut concerner des clients très divers, tant professionnels que particuliers. En ce qui concerne les entreprises, il s’agit généralement d’entreprises de l’univers agricole ou industriel situées dans des zones rurales.

Leur délestage est plus simple d’un point de vue opérationnel et il ne concerne que peu de lignes électriques. Il est ainsi plus facile à gérer pour ENEDIS ou RTE.

De nombreuses entreprises sont déjà habituées à moduler leurs consommations d'électricité avec des contrats d' effacement ou d’autres mesures. Cependant ces mesures peuvent être également subies par des entreprises se situant sur une zone de tension.

Certaines installations sont protégées contre ce type de coupures volontaire d'électricité. Il s’agit principalement des services d’urgences ainsi que des hôpitaux. Certains bâtiments administratifs ou militaires sensibles sont également concernés. Il est également possible de se munir d’un groupe de secours afin d’éviter ce genre d’avarie.

Les différents scénarios de délestage en France pour 2023

Plusieurs scénarios sont à envisager en cas de grandes tensions sur le réseau pour l’hiver 2023.

Le scénario le plus probable est celui d’un délestage ponctuel et de façon tournante. C'est-à-dire que l’on coupe l’alimentation d'électricité à certaines zones (un quartier, une petite ville) pendant deux heures maximum avant de changer de zone. Cela permet de ne pas pénaliser les mêmes clients durant un long moment.

Il est également possible pour le gestionnaire de réseau de baisser la tension de 230 à 220 Volt. Cela aura pour effet de réduire la puissance acheminée sur le réseau, rendant donc nos appareils électriques un peu moins performants, et nos ampoules moins scintillantes. Ajoutons à cela que ces coupures, si elles interviennent, sont prévues sur des plages très précises : entre 8h et 13h ou 17h30 et 20h30.

Si la situation est extrême, il est possible de voir apparaître des coupures de plus grande ampleur (géographique ou dans le temps) mais ce scénario reste très peu probable en France.

La disponibilité des centrales nucléaires est l'inconnue de l’équation du système électrique actuel et pour l’hiver prochain. Si la situation se rétablit plus vite que prévu, la tension sur le réseau sera grandement minimisée.

nuclear power plant

La situation en Ukraine peut également avoir des conséquences sur les tensions en Europe en termes d’approvisionnement de gaz. Ces deux paramètres seront clés afin de déterminer l’état du réseau électrique en France et Europe dans les mois à venir.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article Pourquoi le prix de l'électricité dépend-il du gaz ?

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Cet article vous a intéressé ?
Partagez-le ! ☺️