đŸššïž"Petits rĂ©acteurs" nuclĂ©aires: EDF change les plans de son Nuward

02 juillet 2024   •   1 minute de lecture

Paris, 1 juil 2024 (AFP) - EDF, qui devait mettre au point pour 2030 environ un premier modÚle de petit reacteur nucléaire (SMR) baptisé Nuward, a décidé de revoir ses plans pour travailler à un autre design, a-t-on appris auprÚs du groupe, confirmant une information de L'Informé.

Ce projet en était à la phase d'"avant-projet détaillé", mais le groupe a décidé de renoncer à ce design devant "les enseignements des travaux d'ingénierie et les échanges avec les acteurs de marché".

"Le groupe EDF a dĂ©cidĂ© de faire Ă©voluer le design de son SMR", mais "reste mobilisĂ© pour offrir" un engin de cette mĂȘme 3e gĂ©nĂ©ration, avec "de meilleures conditions de rĂ©ussite et facilitant la faisabilitĂ© technique", indique-t-il, sans fournir de dĂ©tail sur le calendrier notamment.

Le futur design sera fondé sur "des briques technologiquement éprouvées", assure l'électricien national, qui avait créé spécialement une filiale Nuward début 2023.

Ce projet de SMR était porté par EDF en partenariat avec le CEA, Naval Group, Framatome et Tractebel.

Ce SMR devait ĂȘtre l'un des plus compacts de sa catĂ©gorie (moins de 15 mĂštres de hauteur), recourant Ă  la technologie de rĂ©acteur Ă  eau pressurisĂ©e (REP) utilisĂ©e dans le parc nuclĂ©aire français actuel mais bĂ©nĂ©ficiant d'innovations avec notamment des gĂ©nĂ©rateurs de vapeur intĂ©grĂ©s dans la cuve.

Le futur SMR d'EDF "capitalisera sur les enseignements techniques, industriels et commerciaux accumulés par Nuward jusque-là et s'appuiera sur l'expérience d'EDF dans le nucléaire et la technologie REP", assure le groupe national lundi.

Ces réacteurs de taille et de puissance inférieures à celles du parc actuel sont considérés par leurs promoteurs comme une solution pour décarboner sur site les industries lourdes gourmandes en énergies fossiles.

Plus de 80 projets sont recensés dans le monde. En France, une premier demande d'autorisation officielle a été déposée en avril par la start-up française Jimmy.

Neuf projets de réacteurs innovants ont fait l'objet en 2023 du programme d'investissements "France 2030", et particuliÚrement Nuward.

« Tous droits réservés. ©2024 Agence France-Presse ».

Contactez-nous