đŸššïžPetits rĂ©acteurs nuclĂ©aires: l'UE autorise une aide française de 300 M EUR Ă  Nuward

26 avril 2024   •   1 minute de lecture

Bruxelles (Belgique), 26 avr 2024 (AFP) - La Commission européenne a autorisé vendredi une aide d'Etat française de 300 millions d'euros pour soutenir Nuward, une filiale d'EDF, dans la recherche et le développement de petits réacteurs nucléaires modulaires.

"Ce projet contribuera à la décarbonation des systÚmes énergétiques et à l'autonomie stratégique ouverte de l'UE, tout en limitant les éventuelles distorsions de concurrence", a déclaré la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

Plus petits, moins puissants que leurs grands frÚres du parc nucléaire historique, les PRM (petits réacteurs modulaires) pourront produire de l'électricité, mais aussi fournir de la chaleur aux industries lourdes (verre, chimie, acier...), aujourd'hui trÚs dépendantes d'énergies fossiles.

Paris avait informé de son intention d'accorder une subvention d'un montant maximal de 300 millions d'euros qui couvrira le projet de R&D jusqu'au début de l'année 2027.

A ce jour, les seuls PRM en service se trouvent en Russie. D'autres sont en construction ou au stade de l'autorisation en Argentine, au Canada, en Chine, en Corée du Sud. En France, le projet Nuward devrait se concrétiser aprÚs 2030.

Longtemps tabou Ă  Bruxelles, le nuclĂ©aire vit depuis deux ans un retour en grĂące dans l'UE, oĂč il bĂ©nĂ©ficie de lĂ©gislations plus accommodantes en tant que levier de dĂ©carbonation aux cĂŽtĂ©s des renouvelables, sous l'influence de la France.

« Tous droits réservés. ©2024 Agence France-Presse ».

Contactez-nous