ūüö®ÔłŹLa consommation de gaz hors grandes usines a repr√©sent√© 12% des √©missions de gaz √† effet de serre de la France en 2023, selon GRDF

04 avril 2024   •   2 minutes de lecture

Paris, 4 avr 2024 (AFP) - La consommation de gaz chez les 10,7 millions de clients raccordés au réseau GRDF (qui n'inclut pas les grandes industries) a représenté en 2023 12% du bilan carbone de la France, selon des données communiquées jeudi par le principal distributeur gazier français.

En 2023, la consommation de gaz chez les ménages et les entreprises (hors grands industriels) a généré 47,3 millions de tonnes d'équivalent CO2, selon le gestionnaire de distribution de gaz, qui a publié pour la première fois son bilan carbone et son plan de décarbonation.

L'usage du gaz distribué par GRDF, qui gère 96% du réseau national, a ainsi représenté 12,3% des 385 millions de tonnes d'équivalent CO2 émises par la France l'an dernier, selon l'estimation de l'organisme Citepa.

La combustion du gaz naturel (méthane) génère du CO2, le premier des gaz à effet de serre. Les petites fuites de gaz dans l'atmosphère (gazoducs, conduites...) contribuent aussi au réchauffement.

Jeudi à l'occasion de sa conférence annuelle, GRDF a annoncé son premier plan de décarbonation qui prévoit de réduire de 17% le bilan carbone de la consommation de gaz en France à 39,1 MteqCO2 en 2030 contre 47,3 en 2023, représentant une baisse de 32,59% entre 2009 et 2030.

"C'est en accompagnant tous les consommateurs de gaz, via des leviers innovants de sobri√©t√©, d'efficacit√© √©nerg√©tique, d'√©quipements performants et gr√Ęce √† l'usage des gaz verts que l'entreprise parviendra √† atteindre cette ambition", a soulign√© GRDF dans un communiqu√©.

La consommation de gaz est en recul depuis plusieurs ann√©es, et a m√™me atteint en 2023 son niveau le plus bas depuis les ann√©es 90 avec 381 TWh consomm√©s, mais GRDF √† l'unisson de l'industrie gazi√®re d√©fend le r√īle du gaz dans la s√©curit√© √©nerg√©tique et mise sur son verdissement en estimant que tous les besoins ne pourront pas √™tre combl√©s par l'√©lectrification.

L'entreprise a confirmé les objectifs de la filière de multiplier par 5 l'injection de gaz "vert" dans les réseaux de distribution, pour la porter de 12 TWh en 2023 à 60 TWh en 2030, soit l'équivalent 20% de la consommation nationale. A l'horizon 2050, elle prévoit que 100% du gaz distribué sera décarboné avec une production de 420 TWh (dont 100 TWh d'hydrogène et 130 TWh par méthanisation des déchets).

Selon GRDF, "les gaz verts produits aujourd'hui par méthanisation le seront aussi demain par pyrogazéification, gazéification hydrothermale ou power-to-methane", des technologies encore émergentes en France.

Les grands industriels, qui sont raccordés à GRTgaz et non à GRDF, ont représenté 28,6% de la consommation nationale gazière en 2023.

¬ę Tous droits r√©serv√©s. ¬©2024 Agence France-Presse ¬Ľ.

Contactez-nous