đŸššïžAu total, 11 projets de "rĂ©acteurs nuclĂ©aires innovants" sĂ©lectionnĂ©s dans le plan France 2030

22 mars 2024   •   1 minute de lecture

Paris, 21 mars 2024 (AFP) - Le gouvernement a annoncé le choix des trois derniers lauréats de l'appel à projets "Réacteurs nucléaires innovants" du plan France 2030, portant au total à 11 le nombre de projets soutenus par ce plan d'investissements, a annoncé jeudi le ministre délégué chargé de l'Industrie et de l'Energie.

"Lors du premier Appel à Projets (AAP) +Réacteurs nucléaires innovants+, parmi quinze projets déposés, onze projets ont été désignés lauréats, soutenus à hauteur de 129,8 millions d'euros par l'Etat", a indiqué le ministÚre dans un communiqué.

Jusqu'ici, 8 projets avaient été désignés lauréats au terme du 1er appel à projets lancé du 2 mars 2022 au 28 juin 2023.

A l'occasion du sommet sur l'énergie nucléaire qui se tient jeudi et vendredi à Bruxelles, le ministÚre a annoncé la désignation de trois autres lauréats: le projet Stellarium porté par la start-up Stellaria, le projet Proxima porté par la société Thorizon et le projet Taranis porté par la startup éponyme, tous soutenus par un appui technique du Commissariat à l'énergie atomique.

Le ministre Roland Lescure, qui participait jeudi au sommet sur l'énergie nucléaire a salué "un atout pour la décarbonation de notre économie et pour la puissance de l'écosystÚme nucléaire français".

Plus petits et moins puissants que leurs grands frÚres du parc nucléaire existant actuel, les petits réacteurs modulaires (ou SMR pour small modular reactors en anglais, nlr) visent à développer la production combinée d'électricité, de chaleur et/ou d'hydrogÚne, essentiellement pour les sites industriels qui consomment beaucoup d'énergies fossiles dans leurs process.

Essentiellement développés par des start-up, ces mini-réacteurs sont censés selon leurs promoteurs permettre de régler le problÚme des déchets nucléaires grùce à un meilleur recyclage des matiÚres radioactives.

Le programme France 2030 prévoit d'investir environ un milliards de fonds publics en soutien aux petits réacteurs modulaires et aux réacteurs modulaires avancés, dits de 4e génération.

« Tous droits réservés. ©2024 Agence France-Presse ».

Contactez-nous