🚨 La Chine développe une éolienne de la taille de la Tour Eiffel

27 août 2021   •   2 min de lecture

Par Emmanuel Sire

Non ce n’est pas une erreur dans notre titre ! La Chine vient d’annoncer le développement d’une éolienne offshore qui battra tous les records !

Des mensurations impressionnantes

Une éolienne gigantesque de 16 MW sera produite par le chinois MingYang Smart Energy. Cette éolienne chinoise, qui sortira de terre (ou plutôt de mer), en 2024, fera 242 m de haut et sera dotée de 3 pales de 118 m chacune.

Pour avoir une image en tête, sachez qu’elle sera légèrement plus petite que ... la Tour Eiffel et couvrirait la surface de six terrains de foot.

Éolienne MingYang Smart Energy
Source : MingYang Smart Energy

Cette future éolienne chinoise sera capable de produire 16 MW, l’équivalent de 20 000 foyers en électricité.

Une concurrence mondiale effrénée

Ce projet fou détrônera l’actuelle plus grande éolienne au monde : la Haliade-X de General Electric.
Construite à Saint-Nazaire (les nacelles), Cherbourg (les pales) et Séville (les mâts), l’éolienne est installée à Rotterdam depuis 2019, l’éolienne offshore produit 12 MW d’électricité.

Haliade-X - Source : Energies de la Mer
Haliade-X - Source : Energies de la Mer

Des éoliennes toujours plus grandes, quel intérêt ?

Cette course du gigantisme des éoliennes offshore s’explique par des questions de rentabilité. Grâce à des éoliennes géantes en mer, on réduit de manière importante les coûts de maintenance et de raccordement contrairement à un parc composé d’éoliennes plus petites.

De facto, les prix de l’électricité pourraient ainsi chuter. Selon une étude de Nature Energy, les prix de l’éolien offshore pourraient chuter de 37 % à 49 % d’ici à 2050.

La notion de facteur de charge à prendre en compte

Le facteur de charge d’une unité de production électrique est le ratio entre l’énergie qu’elle produit sur une période donnée et l’énergie qu’elle aurait produite durant cette période si elle avait constamment fonctionné à puissance nominale - Source : Connaissances des Énergies

Ce facteur de charge peut donc varier d’une éolienne à une autre, en fonction des régimes de vent variables. Ainsi, pour avoir la garantie d’un taux de charge suffisant, il faut que l’éolienne soit placée en hauteur et bénéficiant d’un vent constant.

Le saviez-vous ?

La production des énergies intermittentes, telles que produites par les éoliennes dépend fortement du facteur de charge. Sachez que nous développerons ce sujet en profondeur prochainement ! N'hésitez donc pas à vous abonner à notre newsletter.
S'abonner

Quels sont les projets en France ?

En France, l’espace maritime offre un énorme potentiel, plutôt peu exploité pour le moment. En 2021, une seule éolienne flottante française est installée au large du Croisic.
Néanmoins, plusieurs projets sont en développement :

  • 4 fermes flottantes
  • 7 parcs éoliens en mer devraient voir le jour entre 2022 et 2024 (au large de Saint-Brieuc, Saint-Nazaire, Fécamp, Courseulles-sur-Mer).

L’objectif à terme est que l’éolien en mer permette de fournir 25 % de la production de l’électricité en France en 2050.

Contactez-nous

Vos données sont uniquement utilisées pour nous permettre d'établir des conseils énergétiques et vous les communiquer. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.